RMC Sport

Nancy: trois cartons rouge en cinq matchs, le calvaire de Giovanni Haag en Ligue 2

L'ASNL n'est pas parvenue à ouvrir son compteur en Ligue 2 avec un nul (0-0) chez le mal classé dunkerquois. Mais elle ne pouvait pas espérer beaucoup plus après l'expulsion de Giovanni Haag, déjà la troisième du polyvalent défenseur lorrain cette saison.

A 21 ans, le prometteur défenseur et milieu de terrain Giovanni Haag, formé dans la région nancéienne, paie très cher pour apprendre avec l’ASNL. Son début de saison 2021-2022 s’apparente même à un très long calvaire en Ligue 2. Contre Dunkerque, Haag a récolté un nouveau carton rouge, synonyme d’exclusion, le troisième en seulement cinq matches disputés (il en a raté deux autres en raison de ses suspensions). Cette fois-ci, l’arbitre a estimé que le défenseur annihilait une action de but en coupant la course de Brahimi (34e). La sanction fut immédiate.

"C’est dommage qu’il y ait ce carton rouge pour Giovanni Haag alors que c’était sa première faute. On n’a pas trop compris. La décision est un peu sévère", a estimé Daniel Stendel, l’entraîneur de Nancy. Milieu de terrain formé en forêt de Haye, Giovanni Haag était devenu incontournable la saison passée sous les ordres de Jean-Louis Garcia, devant la défense ou en charnière centrale. Le Mosellan, auteur de quatre buts la saison passée, ne comprend pas l'origine de la terrible période qu'il traverse.

Nancy se réveille à dix contre onze

"Mon début de saison m’énerve plus qu’autre chose, confiait l’intéressé dans les colonnes de l’Est Républicain il y a tout juste deux semaines. Je suis extrêmement frustré. Déjà par ces deux cartons rouges bien sûr, parce que je rate des matchs. Le premier, OK, il est mérité. Le deuxième, en revanche, il n’y a rien du tout. Les cartons, les défaites… je me dis que c’est une période où tout s’enchaîne mal, où tout est contre moi." Son entame de saison particulièrement frustrante n’a visiblement pas fini de le perturber. Tout comme son équipe, qui tarde à ouvrir son compteur.

L’ASNL est revenue de son déplacement à Dunkerque avec un bon point (0-0) à l’issue du match qu’elle aura donc disputé en partie à dix contre onze, après l’expulsion de Giovanni Haag. Ce point ne fait pas avancer le club lorrain, qui reste lanterne rouge, mais les motifs de satisfaction existent. Paradoxalement, l’équipe nancéienne s’est montrée plus dangereuse après l’exclusion de son joueur, se créant plusieurs occasions de marquer, mais sans parvenir à mettre le ballon au fond des filets. Reste la frustration. Et ce maigre bilan de deux petits points récoltés après sept journées.

https://twitter.com/qmigliarini Quentin Migliarini Journaliste RMC Sport