RMC Sport

Sochaux: Thioune dément avoir mordu Prior et l'accuse de propos racistes

Accusé par le gardien de Valenciennes Jérôme Prior de l'avoir mordu à la joue, le milieu sochalien Ousseynou Thioune conteste les faits, dans un entretien donné à L'Est Républicain. Il affirme également avoir subi des insultes racistes de la part de Prior.

En attendant le jugement des instances et de la commission de discipline de la Ligue de football professionnel, c’est pour le moment parole contre parole. Après le nul entre Valenciennes et Sochaux (0-0), samedi, en Ligue 2, le gardien du club nordiste Jérôme Prior a accusé Ousseynou Thioune de l’avoir mordu à la joue. Une version démentie ce dimanche par le milieu sochalien. Dans un entretien accordé à L’Est Républicain, il conteste les faits et affirme avoir subi des insultes racistes de la part de Prior.

"En deuxième mi-temps lorsque je suis venu lui chiper la balle tout près du but, il a recommencé à me parler et m’a dit, ’’casse-toi, sale noir’’. Là encore, je n’ai pas répondu. (…) Après le match, je suis venu lui dire que ce n’était professionnel de tenir ces propos. C’est là encore qu’il m’a répété ’’casse-toi, sale noir’’. Sur cette deuxième fois, alors oui, j’ai dit ’’on sort et on va s’expliquer sur ça’’. J’ai mis ma tête contre sa joue, c’est vrai. Et, oui, j’étais énervé, je voulais donner un coup de tête. Mais quand j’ai réfléchi, j’ai retiré ma tête. Il n’y a pas eu de morsure", a expliqué Thioune.

"Il a fait lui-même cette marque"

Sur les images de beIN Sports, le diffuseur de la rencontre, on voit Thioune s'approcher tout près de Prior au coup de sifflet final. Le portier réagit ensuite brusquement et repousse son adversaire, en montrant du doigt sa joue gauche ensanglantée.

"Ecoutez, si je l’avais mordu, il aurait eu une autre réaction que ça. Pour moi, il a fait lui-même cette marque, que j’ai vu après sur les images. Une morsure aurait laissé des traces de dents. Là, ce n’est pas le cas. Aux gens qui disent que j’ai mordu, je leur dis : ’’montrez-moi les images de ça’’. Elles n’existent pas", a poursuivi Thioune dans son interview à L’Est Républicain. Auprès de l’AFP, le président de Valenciennes Eddy Zdziech a lui aussi affirmé que Prior avait bien été mordu.

"C'est vraiment regrettable. Il ne faut pas minimiser l'incident ou le nier. Jérôme (Prior), avec qui j'ai parlé, a vraiment une grosse morsure à la joue, il saignait", a-t-il indiqué. Si les faits sont avérés, qu’il s’agisse de la morsure ou des accusations de racisme, les deux joueurs risquent d'être lourdement sanctionnés par la commission de discipline de la LFP.

RR