RMC Sport

Toulouse se sépare de Barthez pour des raisons financières

Consultant pour le Toulouse FC depuis fin 2020, l'ancien gardien des Bleus Fabien Barthez vient de voir le club mettre un terme à sa mission. Selon La Dépêche du Midi, les Violets n'ont plus la trésorerie suffisante actuellement.

Fabien Barthez n'interviendra plus au sein du TFC. Au moins pour le moment. Alors que l'ancien gardien de l'équipe de France était devenu en novembre 2020 "consultant" pour le club toulousain, où il travaillait une semaine par mois auprès des portiers des différentes catégories, la presse locale explique que les Violets ont dû mettre fin à cette collaboration, pour des motifs financiers.

D'après La Dépêche du Midi, Toulouse est aujourd'hui en manque de trésorerie, et a donc cherché à faire quelques économies. En visant notamment le poste de Barthez. Le quotidien indique toutefois que sa mission "pourrait être amenée à reprendre lorsque le club toulousain aura rempli ses caisses".

Présent "pour le plaisir du jeu"

L'an dernier, le champion du monde 1998 avait tenté de définir les contours de ce rôle un peu flou auprès du TFC. "Ce n'est pas - et je ne veux pas - être entraîneur des gardiens, racontait-il. Je reviens comme consultant, à temps partiel, pour une mission dans des clubs. Je veux avoir une certaine liberté. Pas la liberté de faire ce que je veux. Il y a un cadre et un respect des autres techniciens. Mais je veux que ce soit léger dans l'échange et que l'on parle librement avec les gardiens, leur entraîneur et que tout le monde se libère autour. Je veux remettre les notions de plaisir et de jeu en avant."

L'ancien portier disait d'ailleurs vouloir proposer ses services à d'autres formations, en parallèle à ses interventions à Toulouse. "J'aimerais collaborer avec deux ou trois autres clubs par saison et y passer entre cinq et six semaines pour chacun, précisait-il. Ce serait pour me concentrer sur les gardiens de but du secteur pro mais aussi de la formation. Le plaisir du jeu, du poste, du rôle du gardien dans l'équipe et le collectif, tout ça part de l'éducation."

C.C.