RMC Sport

Trois raisons de suivre la troisième journée de Ligue 2

-

- - AFP

La Ligue 1 reprend ce week-end, certes. Mais ce n’est pas une raison pour zapper la troisième journée de Ligue 2. Voici trois (bonnes) raisons de la suivre.

Tours-Strasbourg : Mauvaise ambiance

Contexte tendu au stade de la Vallée du Cher. Lors du premier match de la saison face à l’AC Ajaccio, deux journalistes locaux se sont vu interdire l’accès à la tribune de presse par le président Jean-Marc Ettori. Un incident qui a amené la Ligue à convoquer ce dernier le 25 août prochain. C’est donc dans une ambiance particulière que les Tourangeaux vont tenter de bonifier le bon match nul obtenu le week-end dernier sur la pelouse de Lens (2-2). En face, des Strasbourgeois en pleine confiance après deux victoires consécutives à la Meinau face à Amiens (1-0 en championnat) et Niort (1-0 en Coupe de la Ligue).

>> A lire : Cinq bonnes raisons de suivre la Ligue 2 cette saison

GFC Ajaccio-Le Havre : Le Havre en trombe

Trois matchs, trois victoires. Carton plein pour le Havre en ce début de saison. Après avoir parfaitement négocié les deux premières journées de championnat, les Normands ont étrillé Reims en Coupe de la Ligue cette semaine (5-2). Mais le premier gros test de cette saison arrive sur la pelouse du GFC Ajaccio face à des Corses tout juste relégués de Ligue 1.
« Je pense que c’est un match qui peut vraiment conditionner et mettre en lumière nos ambitions sur cette saison » affirme le défenseur Cédric Cambon.
Des ambitions claires : retrouver la Ligue 1.

Nîmes-Lens : le réveil lensois ?

Après deux matchs nuls en deux journées, Lens doit enfin lancer sa saison sous peine d’être rapidement décroché par les équipes de tête. Les joueurs d’Alain Casanova vont probablement s’appuyer sur leur recrue Kevin Fortuné, auteur de trois buts en deux matchs, pour s’imposer aux Costières.
Mais Nîmes a lui aussi besoin de points et espère pouvoir compter sur l’ancien Montpelliérain Karim Aït-Fana, arrivé cette semaine chez le voisin nîmois.

>> A lire aussi : Ligue 2 : Le Havre seul leader, Orléans et Troyes toujours à zéro

Et à part ça ?

On pouvait penser que Thomas Guerbert allait rapidement retrouver son ancien club sous le maillot clermontois. C’était sans compter sur un accord entre les deux clubs qui ne permettront pas au milieu de terrain de retrouver les Sochaliens.

Brest devra confirmer la victoire obtenue face à Orléans la semaine dernière (2-1). Ce sera dans le magnifique stade Jean-Bouin face à une équipe du Red Star en manque d’inspiration offensive (0 but en deux matchs de championnat).

Avec deux défaites en deux matchs, Troyes occupe la dernière place du classement. Réaction attendue dès ce soir, face à Laval.

Ce soir, 20h :

Clermont-Sochaux
Tours-Strasbourg
GFC Ajaccio-Le Havre
Troyes-Laval
Orléans-AC Ajaccio
Amiens-Niort
Red Star-Brest
Bourg en Bresse-Auxerre

Demain, 15h :

Valenciennes-Reims

Lundi, 20h30 :

Nîmes-Lens