RMC Sport

Barça: Koeman calme les rêves de remontada face au PSG

Le Barça a signé une remontada face au FC Séville (3-0 a.p., après une défaite 2-0 à l'aller) en demi-finale retour de Coupe du Roi, mercredi. Mais Ronald Koeman prévient: l'affaire sera différente face au PSG dans une semaine.

Evidemment, les fans du Barça se sont remis à y croire. A une semaine du 8e de finale retour de la Ligue des champions sur le terrain du PSG (10 mars, 21h, sur RMC Sport), les rêves d'un nouveau miracle face aux Parisiens ont réapparu en même temps que la victoire de leur équipe face au FC Séville, mercredi. Battus 2-0 à l'aller, les Catalans ont renversé la vapeur au retour en s'imposant 3-0 après prolongation, en demi-finale de la Coupe du Roi. Ils se sont ainsi offerts une finale face au vainqueur du match Bilbao-Levante. Mais Ronald Koeman a écarté tout parrallèle avec le match face au PSG, qui s'était imposé bien plus largement (1-4) et à l'extérieur face à son équipe.

"Un 2-0, c'est plus facile à remonter, même si ce n'est pas facile non plus, a-t-il déclaré à l'issue de la rencontre . Un 4-1, c'est autre chose... En plus, ils ont une grande équipe. Pendant le match, on verra s'il y a une opportunité de passer. Sinon, il faudra l'accepter."

"L'équipe grandit, ils sont solidaires, poursuit-il. Notre jeu avec ballon a toujours été très bon, mais notre jeu sans ballon s'est grandement amélioré. Donc oui, il peut y avoir de très belles choses devant nous."

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour regarder Barça-PSG en Ligue des champions

Mercredi soir, il a trouvé des joueurs très concernés et investis d'une mission face au FC Séville, les qualités qu'il faudra au minimum face à Paris. "L'équipe méritait cette qualification, pour son travail, son honnêteté, a salué le technicien néerlandais. On est plus agressifs, on a toujours créé des occasions, l'équipe s'est énormément améliorée. C'est un résultat très important pour le club, pour les joueurs, et pour moi aussi bien entendu."

"C'est une étape importante pour gagner un titre, conclut-il. On a dû faire un match complet, et en tant qu'entraîneur, je ne peux rien demander de plus à mes joueurs. On méritait de passer, de jouer la finale, pour avoir été la meilleure des deux équipes sur les deux matches."

Avec sa qualification en finale, le Barça s'offre le droit de croire à un titre au cours d'une saison compliquée. Très mal embarqué en Ligue des champions, Barcelone est actuellement deuxième de Liga à cinq points de l'Atlético qui compte un match en moins.

Nicolas Couet Journaliste RMC Sport