RMC Sport

Barça-PSG: Emery pas en danger pour le moment, Al-Khelaïfi épargné

Unai Emery et Nasser Al-Khelaïfi

Unai Emery et Nasser Al-Khelaïfi - AFP

Le PSG a été éliminé par le FC Barcelone en 8e de finale de la Ligue des champions, après une incroyable déroute ce mercredi au Camp Nou (6-1). Une énorme contre-performance qui ne menacerait toutefois pas Unai Emery dans l’immédiat. Nasser Al-Khelaïfi garderait quant à lui la confiance de l’émir du Qatar.

Au lendemain de la déroute face au FC Barcelone (6-1), Unai Emery avait décrété une journée de repos ce jeudi. « Le coach n'avait pas envie que les joueurs ressassent cette soirée terrible. Il fallait oublier et essayer d'atténuer la douleur », nous a confié une source du staff parisien. L'entraîneur était perdu ce mercredi soir, assommé par le contenu du match et surtout les huit dernières minutes de la rencontre. Le coach parisien ne s'attendait pas à cette rencontre et a été déçu par les joueurs, qui n'ont pas respecté les consignes.

A lire aussi >> Barça-PSG: ce qui s’est passé dans le vestiaire parisien après la débâcle

Emery a perdu tout son crédit auprès de ses dirigeants

Ce jeudi, des sources concordantes expliquent toutefois qu'Emery n'est pas en danger à court terme. En revanche, un bilan sera fait cet été. Il devra trouver les mots et les arguments pour convaincre les dirigeants que ce fiasco permettra aux joueurs de grandir. Son avenir sera lié aussi à l'éventuel titre en Ligue 1 et les résultats dans les deux autres compétitions nationales (Coupe de la Ligue et de France).

A lire aussi >> Barça-PSG: Mathieu assume son doigt d’honneur et dénonce "le manque d’humilité" de Kurzawa et Rabiot 

Avec cette débâcle, Unai Emery a perdu tout son crédit auprès de ses dirigeants. « Avant la victoire contre le Barca à l'aller, des agents de coaches contactaient le PSG pour en proposer. Avec cette défaite historique, ça va repartir de plus belle », confie une source du club parisien.

Nasser Al-Khelaïfi pas en danger, une direction sportive mise en cause

Après la débâcle parisienne, tous les membres du club ont été critiqués, notamment le président Nasser Al-Khelaïfi. Aujourd'hui, le président parisien n'est pas en danger. L'homme reste très proche de l'émir du Qatar, qui lui confie la responsabilité de plusieurs investissements importants, notamment la gestion de BeIN Sports.

A lire aussi >> Di Meco: "Les joueurs du PSG se sont ch… dessus, c’est tout"

En revanche, le directeur du football, Patrick Kluivert, et le directeur sportif, Olivier Létang, vont devoir réagir et montrer qu'ils sont à la hauteur du PSG. Le club parisien va devoir réaliser un grand mercato à partir de juin, pour rattraper celui complètement raté de l’été dernier. Au sein du club, on explique que plusieurs réajustements vont avoir lieu dans l'organigramme cet été, et la direction sportive pourrait être touchée par cette réorganisation.

Mohamed Bouhafsi