RMC Sport

Chelsea: la direction dénonce des menaces après l'échec de la Super League

Dans une lettre ouverte, la direction de Chelsea a tenu à présenter ses excuses à ses supporters après les remous provoqués par la Super League. Après avoir rejoint ce projet dans un premier temps, le club londonien a décidé de faire marche arrière. Et dénonce des menaces.

La bombe a rapidement été désamorcée. Après l'annonce de sa création, la Super League a pris du plomb dans l'aile en voyant les clubs anglais se retirer du projet, à peine 48 heures après sa création. L'ambitieuse compétition européenne a provoqué d'énormes remous chez les supporters et beaucoup ont manifesté tout au long de la semaine.

Dans une lettre ouverte publiée sur son site, la direction de Chelsea a tenu à s'excuser auprès de ses supporters après ces derniers jours très agités. Le board des Blues annonce qu'il avait peur de manquer le train en ne ralliant pas la Super League :

"Notre ambition a toujours été de faire de Chelsea le plus grand club du monde. (...) Lorsqu’il est devenu clair qu’une nouvelle ligue pourrait voir le jour, nous ne voulions pas manquer l’opportunité de jouer dans une compétition si relevée, ni prendre le risque d’être dépassé d’un point de vue compétitif par nos rivaux anglais et européens."

Chelsea regrette de ne pas en avoir discuté avec ses supporters

Dans son communiqué adressé aux supporters, la direction des Blues a exprimé son regret de ne pas avoir consulté ses fans avant de donner son accord pour rejoindre la Super League.

"Nous reconnaissons que nous aurions dû aborder ces questions avant de rejoindre le groupe. Le propriétaire et le conseil d’administration comprennent que la participation du club à une telle proposition était une décision que nous n’aurions pas dû prendre. C’est une décision que nous regrettons profondément. (...) Le club essaie toujours d’être ouvert et transparent avec ses supporters, et nous restons attachés à cela à l’avenir et prendrons des mesures pour rétablir la confiance des supporters que nous avons appréciés jusqu’à présent."

Chelsea confirme être revenu sur sa décision après avoir échangé avec les supporters, décidant de se retirer du projet de Super League : "Comme des préoccupations ont été soulevées à la suite de l’annonce, le club a pris du recul pour écouter et parler aux supporters. À la suite de ces conversations et en tenant compte des opinions extrêmement fortes contre la proposition, nous avons réévalué notre décision initiale et décidé que nous ne voulons pas faire partie de cette ligue."

Les Blues condamnent fermement les menaces

Par ailleurs, la direction de Chelsea a aussi tenu à revenir sur les menaces prononcées à l'encontre de certains représentants du club, condamnant fermement ces actes.

"Les abus dont certains représentants de clubs ont été la cible ces derniers jours ne sont pas acceptables. L'antisémitisme, le sexisme, le racisme et les menaces de violence n'ont pas leur place dans notre communauté ni dans cette discussion."

Luca Demange