RMC Sport

Football : l'UEFA pourrait revoir ses plans de réforme de la Ligue des champions

Selon The Times, l'UEFA songerait à modifier sa réforme de la Ligue des champions, qui doit entrer en vigueur à partir de la saison 2024-2025. L'attribution de places sur la base des "performances historiques" serait notamment dans le viseur de l'instance.

A quoi ressemblera la Ligue des champions dans trois ans ? Si l'on pensait être fixé depuis le mois d'avril et l'annonce de l'instauration d'une compétition new look à partir de la saison 2024-2025, la donne pourrait bien avoir changé. D'après The Times, l'UEFA songerait très sérieusement à revoir ses plans.

Selon le quotidien britannique, l'attribution de places sur la base des "performances historiques" pourrait être abandonnée. Dans le projet de réforme initial, deux tickets pour la phase de poule devaient être attribués au bénéfice de l'historique européen des clubs, via leur coefficient UEFA, pour les équipes non-qualifiées pour la Ligue des champions mais qualifiées, via leur championnat, à une place europénne (barrage de C1, Ligue Europa ou Conference League).

L'UEFA fait face à la grogne des clubs, notamment anglais

Au printemps, cette attribution de deux places au bénéfice de l'historique européen avait déjà été remise en cause par l'Association européenne des clubs (ECA). Selon The Times, c'est pour répondre à la grogne de ces mêmes clubs - notamment ceux de Premier League - que l'UEFA envisagerait de retoquer sa réforme, qui privilégie clairement les grosse cylindrées européennes.

Mais ce n'est pas le seul changement qui pourrait être opéré par l'instance dirigée par Aleksander Ceferin. Dans la réforme initiale, la formule actuelle de la phase finale (match aller-retour) avait été reconduite. Toujours d'après des informations du Times, l'UEFA songerait à instaurer un Final 4 à la place des demi-finales.

Pour rappel, la Ligue des champions version 2024-2025 devait compter 36 équipes (contre 32 actuellement) réparties dans quatre chapeaux de neufs clubs qui s'affronteront dans un mini-championnat. Dans cette nouvelle mouture, qui mettrait fin aux poules traditionnelles, chaque équipe jouerait 10 matchs contre 10 adversaires différents. Une formule révolutionnaire... si elle est bien mise en place un jour.

Felix Gabory Journaliste RMC Sport