RMC Sport

Le film de Leipzig-PSG, avec l'avertissement de l'arbitre à Navas

Le PSG était pourtant parti sur les chapeaux de roues et avait le penalty du 2-0. Mais le club de la capitale a fini par concéder sa deuxième défaite de la saison en Ligue des champions, mercredi à Leipzig (2-1). Le film du match est à voir sur RMC Sport, avec des images inédites concernant Keylor Navas.

Une désillusion et beaucoup de questions. "C'est dur à expliquer", a lancé Marquinhos après la rencontre. Pourtant rassuré après seulement cinq minutes, le PSG s'est replongé dans l'incertitude en s'inclinant mercredi soir 2-1 contre le RB Leipzig en Ligue des champions. Une rechute disséquée dans le film du match proposé par RMC Sport.

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour regarder la Ligue des champions

Avec des Allemands revanchards face à des Parisiens requinqués, les retrouvailles étaient alléchantes, moins de trois mois après la demi-finale à Lisbonne. L'occasion aussi d'observer le comportement du PSG, avec les choix toujours très commentés de Thomas Tuchel et les absences de Kylian Mbappé et de Neymar. Angel Di Maria croit les faire oublier, en étant décisif dès l'entame sur un excellent travail de Moise Kean (6e). Mais l'Argentin, d'abord tranchant comme il l'avait été en août, rate le penalty du break (16e).

L'arbitre à Navas: "Rappelez-vous le dernier match"

Puis avant la pause, une vieille connaissance surgit: Christopher Nkunku, désormais le troisième "ex" à marquer contre le PSG dans la compétition (42e).

Au retour des vestiaires, alors que Moise Kean surnage, Presnel Kimpembe renoue avec des mauvais souvenirs en concédant un penalty sur une faute de main. L'arbitre échange alors avec Keylor Navas, pour lui éviter la désillusion du penalty arrêté à retirer contre Manchester United: "Rappelez-vous le dernier match. Vous gardez bien les deux pieds sur la ligne". Mais cela importe peu: Emil Forsberg transforme (57e).

La suite n'est qu'un calvaire: Idrissa Gueye écope d'un deuxième carton jaune dans la foulée (69e). Et Presnel Kimpembe dégoupille dans le temps additionnel (90e+5) avec un tacle stupide au milieu de terrain, qui lui vaut également un carton rouge. Lisbonne est bien loin, Thomas Tuchel plus que jamais sur le banc des accusés.

JA avec RP