RMC Sport

Ligue des champions: Agnelli envisage un abonnement TV... pour le dernier quart d'heure d'un match

Lundi, Andrea Agnelli lâchait une bombe en annonçant que l'UEFA était très proche d'officialiser la réforme de la Ligue des champions qui devrait être appliquée en 2024. Le président de la Juventus a également glissé quelques idées de nouveautés, comme un abonnement pour le dernier quart d'heure d'un match.

Andrea Agnelli est un homme manifestement plein d'idées pour tenter de redonner de l'intérêt au football, petit monde qui se pose de nombreuses questions sur son avenir à la faveur de la crise sanitaire. Lundi, le président de la Juventus de Turin et du syndicat européen des clubs (ECA) faisait grandement parler de lui en indiquant que la réforme de la Ligue des champions par l'UEFA était proche d'être scellée.

En marge de cette annonce, qui a eu lieu après une assemblée générale de l'ECA, Agnelli en a profité pour glisser quelques idées de nouveautés qui pourraient bousculer le monde du football tel qu'on le connaît. Une manière pour le patron de la Juventus d'empêcher l'émergence d'une Super Ligue européenne, projet qui pointe le bout de son nez plus concrètement que jamais depuis plusieurs mois.

"L'attention des jeunes est totalement différente"

Interdiction des transferts entre clubs participant à la C1, fin des indemnités à plus de 100 millions d'euros pour un joueur... Agnelli a donc émis quelques propositions. L'une d'entre elles est encore plus suprenante que les autres. "Nous pourrions imaginer un abonnement pour 15 minutes d'un match", a indiqué le patron de l'ECA.

Une manière pour le football, selon le dirigeant italien, de s'adapter aux méthodes actuelles de consommation du sport. "L'attention des jeunes d'aujourd'hui et des consommateurs de demain est totalement différente de celle que l'on avait quand j'avais leur âge", a expliqué Agnelli.

Une idée loin d'être novatrice

Cette idée n'est pas révolutionnaire. Depuis 2018, la NBA propose à ses téléspectateurs d'acheter seulement le dernier quart d'heure d'un match, au cours duquel l'issue d'un match se dévoile. Difficile de savoir si cette proposition serait convaincante pour le football, dans la mesure où les 15 dernières minutes d'un match ne sont pas nécessairement décisives pour le résultat final.

L'autre question est d'interroger les habitudes réelles des nouveaux consommateurs: l'application Free Ligue 1 Uber Eats, qui propose les buts et actions du championnat de France en quasi direct depuis le début de la saison, voit ses audiences stagner depuis quelques mois. Peut-être le signe que, finalement, les nouveaux usages ne sont pas encore totalement ancrés dans les modes de consommation du sport. Agnelli devra donc se montrer convaincant pour lancer concrètement les abonnements à quinze minutes de match.

DM