RMC Sport

Ligue des champions: Chakhtior-OL "probablement" délocalisé à Kiev

Alizé Cornet

Alizé Cornet - AFP

La rencontre décisive de Ligue des champions, comptant pour la 6e et dernière journée, entre le Chakhtior Donetsk et l’OL (12 décembre, sur RMC Sport) aura probablement lieu à Kiev en raison des tensions entre l’Ukraine et la Russie a annoncé Jean-Michel Aulas.

On savait déjà que le match Chakhtior Donetsk-OL (à 21h le 12 décembre, sur RMC Sport) serait délocalisé après l’annonce en ce sens de l’UEFA lundi. On avance sur le lieu exact de cette rencontre décisive pour Lyon qui a besoin au moins d’un match nul en Ukraine pour atteindre les 8es de finale de la Ligue des champions. En marge de la conférence de presse pour célébrer le Ballon d’or décroché par la Lyonnaise Ada Hegerberg, Jean-Michel Aulas a annoncé que son équipe allait sans doute se déplacer dans la capitale ukrainienne, Kiev. Un match qui se déroulera sous les yeux des supporters de l’OL, leur déplacement ayant été autorisé.

"J'ai eu l'UEFA. Ce match se jouera probablement au stade olympique de Kiev. Nous sommes en train de nous organiser. Maintenant que nous connaissons à 99% la destination. Nous allons prendre l'initiative d'organiser un déplacement de supporters pour donner plus de force à notre équipe, a-t-il indiqué. Il y a quatre ans, nous étions allés à Odessa au début de la guerre. Nous avions vu les chars devant le stade. Il y avait le couvre-feu. Ce n'était pas des mesures qui facilitaient la concentration des joueurs. La satisfaction, si elle existe, c'est une satisfaction sur la sécurité. Si l'UEFA a pris cette décision, uniquement par le fait qu'il y a la loi martiale sur une partie du pays, c'est aussi une question de responsabilité."

>> Cliquez ici pour vous abonner à RMC Sport

Le Chakhtior toujours plus loin de Donetsk

Le Chakhtior, qui n’évolue pas à Donetsk depuis de longs mois en raison du conflit entre l’Ukraine et la Russie, ne peut également plus jouer actuellement à Kharkiv en raison de la montée de tension entre les deux pays. Cette ville est sous le coup de la loi martiale récemment introduite par les autorités ukrainiennes.

Les tensions entre Moscou et Kiev, liées au conflit meurtrier dans l'Est ukrainien, se sont envenimées depuis l'arraisonnement il y a une semaine par les gardes-frontières russes de trois navires de guerre ukrainiens en mer Noire, au large de la Crimée, et l'arrestation de 24 marins ukrainiens.

La Russie les accuse d'être entrés illégalement dans les eaux territoriales russes. Pour sa part, l'Ukraine dénonce un "acte d'agression" et a instauré en réponse la loi martiale dans plusieurs de ses régions frontalières.

VIDEO. Comment Mâcon a réagi à la troisième place de Griezmann au Ballon d’or