RMC Sport

Ligue des champions: Chapeaux, groupes potentiels... ça se précise à huit jours du tirage

Le tirage au sort de la phase de poules de la Ligue des champions aura lieu le jeudi 29 août à Monaco. Si les barrages (diffusés sur RMC Sport) ne sont pas terminés, et les qualifiés pas tous connus, il est déjà possible d’imaginer ce qui attendra les clubs français.

Dinamo Zagreb-Rosenborg, Olympiacos-Krasnodar, et Young Boys-Etoile Rouge. Les barrages aller de la Ligue des champions version 2019-2020 se poursuivent ce mercredi soir (sur RMC Sport), et les six derniers qualifiés ne seront connus que la semaine prochaine. Mais à huit jours du tirage au sort de la phase de poules (29 août, à Monaco), il est déjà possible d’avoir un bon aperçu des différents chapeaux, et de ce que les boules pourraient réserver aux clubs français.

>>> Cliquez ici pour vous abonner à RMC Sport et profiter en exclusivité de la Ligue des champions 

Paris et Lille fixés

En tant que vainqueur de l’un des six plus gros championnats (Espagne, Angleterre, Italie, Allemagne, France, Russie), le PSG est certain de se retrouver dans le chapeau 1, en compagnie du Barça, de Manchester City, de la Juventus, du Bayern, du Zénith Saint-Pétersbourg, ainsi que de Liverpool et de Chelsea, vainqueurs des deux coupes d’Europe au printemps. Autant de clubs qu’il évitera donc au premier tour.

Tandis que les 24 autres équipes seront départagées en fonction de leur coefficient UEFA, Lille, qui ne s’est pas illustré sur la scène continentale ces dernières saisons, sera de son côté dans le chapeau 4, tout comme Galatasaray, Leipzig ou l’Atalanta (en attendant les derniers qualifiés).

-
- © -
-
- © -

L’OL doit patienter

Le sort de l’OL est en revanche plus flou. En effet, sept équipes sont déjà sûres, du fait de leur coefficient, d’être dans le chapeau 2: le Real Madrid, l’Atlético, Dortmund, le Napoli, le Shakhtar, Tottenham, et Benfica. Mais vous l’aurez compris, il reste encore une place à prendre. Et elle se joue à distance entre Lyon et… l’Ajax. Si jamais la formation néerlandaise se qualifie face à l’APOEL Nicosie (0-0 mardi soir à l’aller), c’est elle qui prendra la dernière place, reléguant l’OL dans le chapeau 3, en compagnie du Bayer Leverkusen, de Salzbourg, de Valence ou de l’Inter. Si elle passe à la trappe, les Lyonnais seront en revanche dans le chapeau 2, tout heureux d’éviter les ogres précédemment cités.

Même sans les noms des derniers qualifiés, on peut déjà imaginer quelques tirages heureux, et quelques scénarios catastrophes. Avec de la réussite, le PSG pourrait hériter d’une poule avec le Shakhtar (ou Benfica), Salzbourg, et l’Atalanta. Mais le champion de France pourrait aussi se retrouver avec le Real, l’Inter et Galatasaray.

Le LOSC, lui, héritera quasi-certainement d’un groupe très costaud. Mais un Zénith, Benfica, Salzbourg reste sur le papier moins effrayant qu’un tirage Barça, Tottenham, Inter…

CC