RMC Sport

Ligue des champions: la presse italienne dézingue Maurizio Sarri après l'élimination de la Juventus

Au lendemain de l'élimination de la Juventus Turin de la Ligue des champions par l'Olympique Lyonnais, la presse italienne s'en donne à cœur joie. Différents titres sportifs n'hésitent pas à s'en prendre à Maurizio Sarri, en le poussant même vers le sortie.

Maurizio Sarri a perdu beaucoup de points. Ce samedi matin, l'Italie se réveille avec la nouvelle de l'élimination de la Juventus Turin de la Ligue des champions. Ce vendredi soir, malgré une victoire (2-1), la Vieille Dame n'a pas réussi à composter son billet pour le Final 8 de Lisbonne, aux dépens de l'Olympique Lyonnais. La presse italienne tente donc d'analyser ce cuisant échec des Bianconeri, qui ont décroché cette année un neuvième titre consécutif de champions d'Italie. Mais pour la fin prématurée de leur aventure européenne, le responsable est tout trouvé, et il n'est autre que Maurizio Sarri en personne.

"Sarri dehors"

Le technicien italien, encore sous contrat jusqu'en 2022, fait la Une d'au moins deux titres. Tout d'abord, le Corriere dello Sport, qui anticipe déjà son futur départ avec un "Adieu, Maurizio", tout en enfonçant le clou: "la conclusion la plus amère d'une saison complètement absurde dans laquelle - pourtant - la distance entre l'entraîneur toscan, son idée du football, voire sa manière de communiquer se sont immédiatement manifestées." De son côté, Tuttosport est encore plus direct avec son "Sarri dehors", tout en expliquant que cette élimination est l'échec de l'entraîneur italien, "qui n'a pas réussi à donner un jeu convaincant à l'équipe."

Le média transalpin revient également sur le coaching avec le cas Paulo Dybala. Pourtant blessé, l'attaquant a fait son entrée en jeu à la 70e minute de jeu, avant de devoir quitter prématurément ses partenaires, quatorze petites minutes plus tard. Enfin la Gazzetta dello Sport reste plus dans la demi-mesure, se contentant d'un "Nuit profonde", avec une photo de Cristiano Ronaldo complètement impuissant malgré pourtant un doublé inscrit durant la rencontre. En Italie, ce n'est donc pas l'international portugais qui est pointé du doigt, puisque sa prestation a même été particulièrement saluée. En revanche, même si lui-même ainsi que ses dirigeants ont assuré qu'il allait rester, Maurizio Sarri ne fait clairement plus l'unanimité.

>> Pour regarder Manchester City-Lyon et tous les matchs de la Ligue des champions, l'abonnement aux chaines RMC Sport est par ici

MM