RMC Sport

Ligue des champions: le triplé fantastique de Pléa lors du carton de Mönchengladbach

Grâce à son attaquant Alassane Pléa, en état de grâce avec son triplé, le Borussia Mönchengladbach a humilié le Chakhtior Donetsk (6-0). Toujours à l'est de l'Europe, l'Atlético de Madrid a raté le coche en concédant un décevant match nul face au Lokomotiv Moscou (1-1).

Pour voir le championnat de Ligue 1 à la fête en Coupe d’Europe, il fallait se trouver en Ukraine ce mardi soir. Alassane Pléa et Ramy Bensebaini, deux ex-pensionnaires du championnat de France - le premier était associé à Marcus Thuram au coup d’envoi - ont participé au large succès du Borussia Mönchengladbach sur la pelouse du Chakhtior Donetsk, atomisé (6-0) lors de la 3e journée de la Ligue des champions. 

Auteur d’un triplé (8e, 26e, 80e) et d’une passe décisive (65e) pour son capitaine Lars Stindl, Alassane Pléa n’avait jamais marqué en Ligue des champions avant son match. Il affiche désormais un total de trois buts et quatre passes décisives dans cette compétition, après seulement trois matches, cette saison. Ramy Bensebaini (44e) et Valeriy Bondar (17e), contre son camp, ont inscrit les deux autres but du club de la Rhénanie. 

Le Borussia Mönchengladbach, qui avait mené 2-0 avant d’encaisser deux buts tardifs contre le Real Madrid la semaine dernière, occupe provisoirement la tête du groupe B avec cinq points d’avance devant sa victime du soir, laquelle était privée de quatre joueurs majeurs au coup d’envoi. Ce qui n’explique pas l’humiliation et lui offre à peine quelques circonstances atténuantes susceptibles d’expliquer un non-match de sa part.

Les Colchoneros ont manqué d'efficacité

L’Atlético pourrait s’en mordre les doigts. Alors qu’ils avaient l’occasion de recoller provisoirement à hauteur du Bayern Munich en tête du groupe A et de prendre une option sur la deuxième place, les Colchoneros ont au contraire relancé le Lokomotiv Moscou, toujours en vie après ce match nul (1-1), arraché au courage sur sa propre pelouse. 

Passeur décisif sur le but de Gimenez (18e), Herrera a été malheureux dans la foulée, puisqu'il a offert un penalty au Russes, transformé par Miranchuk (25e). Les Colchoneros ont alors fait le siège, pendant plus d'une heure, du but moscovite. Que ce soit par Luis Suarez, Joao Felix ou Koke, ils ont buté soit sur le gardien international russe, Guilherme, soit sur ses montants.

Les hommes de Diego "El Cholo" Simeone, qui ont très lourdement chuté à Munich lors de la première journée (4-0) puis ont eu du mal la semaine dernière à se défaire des Autrichiens de Salzbourg (3-2), pourraient voir le Bayern prendre cinq points d'avance en tête du groupe et quasiment s'assurer de la première place.

QM