RMC Sport

Ligue des champions: les adversaires potentiels du PSG en 8es

La sixième et dernière journée de la phase de poules de la Ligue des champions a livré son verdict. Le PSG, premier de son groupe devant Liverpool grâce à sa victoire à Belgrade mardi (4-1), pourrait tomber sur du lourd. Revue des adversaires potentiels du club parisien.

Le PSG connaîtra son sort lundi après le tirage au sort des huitièmes de finale de la Ligue des champions (à partir de 12h sur RMC Sport). Premier de son groupe devant Liverpool, grâce à sa victoire chez l'Etoile Rouge de Belgrade mardi soir (4-1), le club de la capitale aura regardé sereinement la fin de la phase de poules de la Ligue des champions ce mercredi, pour scruter ses adversaires potentiels. 

Ni Liverpool, ni l'OL, six options possibles

En tant que premier de son groupe, le champion de France affrontera forcément une équipe ayant terminé deuxième de sa poules. Avec deux restrictions. Le PSG ne pourra pas hériter de Liverpool, issu de son groupe, ni de l'OL, deux clubs d'un même pays ne pouvant s'affronter à ce stade de la compétition. 

Ils peuvent affronter le PSG en huitièmes:

Atlético de Madrid (ESP) ; 18,84% de probabilité d'en hériter au tirage

Schalke 04 (ALL) ; 18,24%

Tottenham (GB) ; 16,84%

Manchester United (GB) ; 16,68% 

AS Roma (ITA) ; 15,75%

Ajax Amsterdam (PB) ; 13,64%

Quel serait le pire tirage?

Ne surtout pas se fier à son match nul à Bruges (0-0) mardi soir. Finaliste en 2014 et 2016, l'Atlético a pris l'habitude, depuis quelques saisons, de subir en phase de poules de la Ligue des champions. Troisième de Liga à égalité avec Séville (deuxième) et à trois points du Barça, le club madrilène, reversé l'an dernier en Ligue Europa, donne l'impression de ne pas forcer... et de ne pas avoir activé toutes ses armes.

Probablement le tirage le plus risqué pour les Parisiens, qui apprécieraient sans doute d'hériter de Schalke 04 ou d'une équipe de Tottenham laborieuse, voire d'une Roma qui connaît un début de saison difficile en Serie A. 

>>> Cliquez ici pour vous abonner à RMC Sport