RMC Sport

Ligue des champions: les folles scènes de l’énorme ambiance à Madrid

La journée qui a précédé la finale de la Ligue des champions entre Tottenham et Liverpool, ce samedi (21h, en direct sur BFM TV, RMC Sport 1 et en streaming sur notre site) a été très chaude à Madrid avec environ 100.000 fans anglais massés dans les rues et des scènes folles.

Il faisait un temps à mettre des Anglais dehors. Et ils y sont restés toute la journée! Les heures précédant le coup d’envoi de la finale de la Ligue des champions entre Tottenham et Liverpool, ce samedi (21h, en direct sur BFMTV, RMC Sport 1 et en streaming sur notre site) ont été bouillantes. A cause de la chaleur déjà puisque le thermomètre a très vite dépassé les 30 degrés. A cause surtout de la pression, de l’adrénaline et de la bière mise à disposition pour évacuer tout ce stress. 

Selon les estimations, plus de 100.000 Anglais ont fait le déplacement dans la capitale espagnole. Et ils ont mis le feu sans trop de débordements (quelques arrestations ont eu lieu vraisemblablement dues à un excès d’alcool). Tout au long de la journée, des vidéos ont alimenté les réseaux sociaux. Notamment celles aériennes captant la marée rouge des fans de Liverpool regroupés sur la place Felipe II. Selon les estimations, ils étaient environ 50.000 à s’égosiller. 

>> Pour suivre la Ligue des champions, cliquez ici pour vous abonner aux offres RMC Sport

Le sosie de Klopp enflamme les rues de Madrid

Tout avait été prévu: les tireuses à bière, les sanitaires ainsi que la scène de concert qui a largement contribué à faire monter le son dans l’air madrilène notamment quand a retenti "Bohemian Rapsody" de Queen. Le mythique "you’ll never walk alone" a évidemment été repris en chœur comme le nouveau chant à la mode du côté d’Anfield "allez, allez, allez". Virgil van Dijk a également eu le droit au sien alors que John Barnes, ancienne légende du club qui était du dernier titre des Reds en Premier League (1990), s’est mué en chanteur pour chauffer un peu plus des supporters bouillants. 

La folie s’est aussi emparée des rues de Madrid quand un sosie de Jürgen Klopp a fait son apparition. L’homme, qui semble avoir travaillé son look au détail près pour ressembler au manager allemand, a été interpellé par tout le peuple rouge ou presque. Difficile donc de se frayer un chemin. 

Les supporters de Tottenham, réunis sur la place Colomb, ont eux aussi donné de la voix en profitant également d’une scène de concert. Ils ont fêté leur Moussa Sissoko fétiche en entonnant le chant à la gloire de l’international français. Lucas Moura, héros de la demi-finale retour avec un triplé fantastique sur le terrain de l’Ajax Amsterdam, a également eu droit à son refrain sur l’air de "Freed from desire" de Gala, remis au goût du jour de lors de l’Euro 2016 par les supporters nord-irlandais à la gloire de Will Grigg. 

NC