RMC Sport

Ligue des champions: Quatrième sacre d'affilée pour les Lyonnaises, décidément invincibles

Ada Hegerberg célébrant avec les Lyonnaises, à Budapest le 18 mai 2019

Ada Hegerberg célébrant avec les Lyonnaises, à Budapest le 18 mai 2019 - AFP

L'OL a encore triomphé ce samedi, en finale de la Ligue des champions, face au FC Barcelone (4-1), avec notamment un triplé de sa vedette norvégienne Ada Hegerberg. Invincibles Lyonnaises, qui engrangent un quatrième trophée d'affilée dans la compétition.

Une domination sans merci. L'OL a facilement remporté ce samedi la sixième Ligue des champions féminine de son histoire (2011, 2012, 2016, 2017, 2018, 2019), samedi à Budapest, en terrassant le FC Barcelone en finale (4-1). Il s'agit du quatrième titre européen consécutif pour l'OL de Jean-Michel Aulas, qui signe un triplé avec le championnat et la Coupe de France.

Il n'a fallu que quelques minutes aux favorites pour trouver la faille dans la réputée défense de fer des Espagnoles. "Il faudra démarrer le match très fort, faire mal, et à la première occasion, essayer de la mettre au bout", avait prémédité la capitaine Wendie Renard. Le festival rhodanien a ainsi été lancé dès la 5e minute par l'attaquante allemande Dzenifer Marozsán, à la réception d'un caviar de l'ailière néerlandaise Shanice van de Sanden.

Hegerberg sans pitié

La passeuse a remis ça juste après, cette fois au bénéfice d'Ada Hegerberg (14e). La buteuse norvégienne, sacrée Ballon d'or en début d'année, a pu dans la foulée ajuster sans peine, sur un centre d'Amel Majri, la gardienne internationale espagnole Sandra Panos (19e). C'est ensuite la latérale anglaise Lucia Bronze qui l'a parfaitement servie pour le coup du chapeau (30e).

La suite a été plus calme pour les vices-championnes d'Espagne, professionnelles depuis 2015 seulement et pour la première fois en finale de la compétition. Elles sont même parvenues à mettre en alerte à quelques reprises la défense lyonnaise, notamment peu avant la pause sur une tête non cadrée d'Alexia Putellas (44e). Pour finalement trouver la faille et sauver l'honneur en fin de match.

Aucune défaite

Les "Fenottes" n'auront donc perdu aucun match officiel cette saison, mais simplement concédé trois nuls qui ont des allures de grains de sable au milieu de leurs 33 victoires et de leurs 138 buts marqués. Des statistiques impressionnantes qui prouvent que les Lyonnaises ne sont absolument pas rassasiées. "L'appétit vient en mangeant, on gagne des titres et on a encore envie d'en gagner, c'est ce qui nous fait avancer", disait l'entraîneur Reynald Pedros.

Ce nouveau succès est de bonne augure pour le football français. À trois semaines du Mondial en France (7 juin-7 juillet), ce sont pas moins de sept Bleues qui font le plein de confiance: Bouhaddi, Renard, Mbock, Majri, Cascarino, Henry et Le Sommer.

Julien Absalon