RMC Sport

Ligue des champions: Rothen salue "l'exploit" de Monaco

-

- - AFP

Membre de la Dream Team RMC Sport, Jérôme Rothen revient sur la folle qualification de Monaco pour les quarts de finale de Ligue des champions après sa victoire (3-1) face à Manchester City ce mercredi soir. L’ancien milieu salue l’incroyable première période de l’ASM. Et souligne la réussite des hommes de Jardim après la pause.

Pour la deuxième fois en trois ans, l’AS Monaco est en quarts de finale de la Ligue des champions. Battu (5-3) à l’aller, le club du Rocher s’est offert le scalp de Manchester City après une magnifique remontée (3-1). Il y a eu deux matchs dans cette rencontre. Après un premier acte totalement maîtrisé, les Monégasques ont terriblement souffert après la pause. « Je suis ravi d’un tel exploit, a commenté Jérôme Rothen. La seconde période a été très compliquée, c’est vrai. Mais la première période a été grandiose de la part des Monégasques. Faire un tel pressing, bloquer complètement les joueurs, mener 2-0 de façon largement méritée… Ils y vont aux forceps avec ce but après la pause. Ça se joue sur des détails les matchs de ce niveau. Un coup-franc avec la qualité de pied de Thomas Lemar. Il y a eu une telle débauche d’énergie que c’est naturel qu’il y ait eu une gestion de score. Ce groupe n’a pas forcément beaucoup d’expérience en Ligue des champions. Forcément tu donnes tout et puis tu vois ce qui se passe. »

A lire aussi >> Monaco-Manchester City: une élimination historique pour Guardiola

« Monaco a eu beaucoup de réussite »

« Ce qui est encore plus beau, c’est de se qualifier après une mi-temps au cours de laquelle tu as vraiment souffert, salue Rothen. Tu as vu d’autres ressources monégasques. Ils se sont accrochés. C’est là que tu vois la solidarité d’un groupe. En deuxième mi-temps, c’était très compliqué. Ils n’arrivaient plus à ressortir le ballon. Quand tu regardes l’effectif, il y a énormément de blessés actuellement. Il n’y avait pas beaucoup de solutions pour Leonardo Jardim. Ils ont eu le caractère, la folie, la force pour y croire. Le coup-franc de Thomas Lemar, ce n’est pas tombé comme ça. Dans cette équipe, il se passe toujours quelque chose. Ils prennent des risques. Il faut reconnaître que Monaco a eu beaucoup de réussite. Elle fait partie du foot, c’est comme ça. Il en faut pour faire des remontées. Mais qu’est-ce qu’on va retenir ? L’exploit. »

A lire aussi >> Mbappé a tout déclenché, Agüero a tout raté: les notes de Monaco-Manchester City

A lire aussi >> les adversaires potentiels de Monaco en quarts de finale

A lire aussi >> Riolo: "Monaco est irrésistible !" 

S.R