RMC Sport
en direct

Ligue des champions en direct: le triste constat de Piqué après la déroute du Barça

Robert Lewandowski et Gerard Piqué

Robert Lewandowski et Gerard Piqué - ICON SPORT

Cinq matchs avaient lieu en même temps que l'entrée en lice du LOSC, champion de France en titre, contre Wolfsburg (0-0). Le Bayern s'est notamment imposé largement à Barcelone (0-3).

Benjamin Pavard (Bayern Munich): "On est plus disciplinés"

"On a fait un match complet, du début à la fin, on a maintenu la pression, on a attaqué en avançant, tous ensemble. On a proposé un très beau football, on a pris du plaisir et je crois que les gens devant leur télé aussi. On est dans la continuité. Avec Hansi Flick, on jouait aussi un très beau football, mais cette année je trouve qu'on est plus disciplinés. A la perte de balle, on est plus au contact de l'adversaire. On encaisse moins de buts, aussi, grâce à cela. (Sur Lewandowski) Je ne suis pas impressionné, je le côtoie depuis trois ans que je suis au Bayern. C'est un buteur, il ne lui faut pas trente-six mille occasions. Même à l'entraînement, il lui suffit d'une occasion et ça fait but. (Sur Upamecano) Il est très bon dans les duels, il est très complet. J'espère qu'il va continuer à enchaîner les performances comme cela."

(beIN Sports)

Thomas Tuchel (Chelsea): "Une victoire méritée"

"Nous n'étions pas frustrés. C'était difficile, avec un adversaire très fort et de très bons joueurs individuellement pour échapper à la pression. Donc on a dû travailler très dur à chaque fois pour récupérer la balle et j'ai eu le sentiment qu'on a mis beaucoup d'intensité dans le match, en essayant de la maintenir à un niveau élevé avec ou sans le ballon. Cela nous a pris du temps, on a eu un peu de mal à se créer des occasions. En seconde période, cela a été un peu plus facile pour nous de trouver de petits espaces, des positions de tirs. C'est une victoire méritée, mais cela été un gros travail."

(BT Sport)

Gerard Piqué (Barça): "Il y a une nette différence"

"Je retiens qu'on a fini le match avec je ne sais combien de garçons de 18 ans, et que l'équipe ne s'est pas démobilisée. C'est comme ça, on est ce qu'on est. Dans l'immédiat, c'est vrai que c'est compliqué, ils ont été supérieurs. Mais je sais qu'avec nos très jeunes joueurs, on va finir par rivaliser, ils vont accumuler de l'expérience, et à la fin de la saison, vous verrez... Aujourd'hui, il y a une nette différence, c'est clair, mais on a des joueurs comme Ansu (Fati), Ousmane (Dembélé), Kun (Agüero) (actuellement blessés, NDLR), qui peuvent nous apporter des choses devant et nous aider à être plus compétitifs. Pour être franc, aujourd'hui on ne fait pas partie des grands favoris, mais ça ne fait rien. Il y a des années où on l'était et où on n'a pas gagné. (Sur les sifflets à Sergi Roberto) Personnellement, ça me blesse, parce que je connais la personne, c'est un être humain extraordinaire et il aime ce club plus que tout. Il n'est pas latéral, c'est un axial depuis toujours, mais il a fait le sacrifice pour aider l'équipe, je veux rappeler cela. Cela m'a énormément touché."

(Movistar+)

Joshua Kimmich (Bayern Munich): "Trop d'erreurs de concentrations"

"La première période a été très intensive, nous avons été la meilleure équipe, même si notre premier but est un peu chanceux, un ballon dévié. Mais nous avons aussi fait trop d'erreurs de concentrations, perdu trop de balles facilement. Mais la tendance est bonne, nous nous améliorons de match en match, et j'espère que ça va continuer."

(Amazon Prime Video Allemagne)

Thomas Müller (Bayern Munich): "C'est un signal clair"

"A partir de la moitié de la première période, nous n'avons plus concédé grand-chose, on aurait pu marquer un but ou deux de plus, mais on s'est fait plaisir. Quand tu gagnes 3-0 à Barcelone pour le premier match de Ligue des champions, c'est un signal clair. Mon but? Barcelone est une équipe joueuse, et contre eux on a parfois un mètre ou deux d'espace en plus. Sur l'action précédente j'avais opté pour une passe, et là je me suis dit "il faut tenter ta chance"."

(Amazon Prime Video Allemagne)


VIDEO Ligue des champions: les moments forts de la soirée, avec les buts du Bayern

Fin du match

C'est terminé sur tous les terrains !

On retiendra notamment la grosse victoire du Bayern au Camp Nou, ainsi que le nul frustrant du champion de France lillois contre Wolfsburg.

Groupe E :

Barça 0-3 Bayern

Kiev 0-0 Benfica

Groupe F :

Young Boys 2-1 Manchester United

Villarreal 2-2 Atalanta

Groupe G :

Séville 1-1 Salzbourg

Lille 0-0 Wolfsburg

Groupe H :

Chelsea 1-0 Zenit

Malmö 0-3 Juventus

90+4’
Arbitrage vidéo

LE BUT DE KIEV EST ANNULE PAR LA VIDEO !

Kiev 0-0 Benfica

Position de hors jeu au moment du centre... L'ambiance est bien plus glaciale d'un coup.

90+3’
but!!!

KIEV TROUVE FINALEMENT LA FAILLE !

Kiev 1-0 Benfica

C'est visiblement un petit hold-up, mais les Ukrainiens ont vraiment poussé après leur barre en accumulant les corners. Dans la foulée de l'un d'eux, le capitaine surgit au deuxième poteau et reprend de volée du plat du pied ! L'ambiance est évidemment bouillante !

90’

KIEV TAPE LA BARRE AU DEBUT DES ARRETS DE JEU !

Kiev 0-0 Benfica

C'est l'un des deux matchs sans but (avec celui du LOSC) et les Ukrainiens vont avoir des regrets : transversale sur un tir de loin, puis duel remporté par le portier de Benfica.

84’
Carton rouge

Villarreal finira à dix

Villarreal 2-2 Atalanta

Coquelin est entré à la 60e et est exclu pour un deuxième jaune à la 84e. Belle perf.

but!!!

LE BAYERN ECRASE (ENCORE) BARCELONE

Barça 0-3 Bayern

Doublé pour Lewandowski, sur une deuxième passe décisive du poteau. Cette fois, le Polonais doit tout de même montrer ses qualités de dribbleur avant de marquer.

83’
but!!!

L'ATALANTA ÉGALISE !

Villarreal 2-2 Atalanta

C'est le match fou d'une soirée qui ne l'a pas toujours été. Gosens est présent en renard sur un centre où les Italiens avaient suivi en nombre dans la surface.

82’

Edouard Mendy se relève

Chelsea 1-0 Zenit

Gros choc avec les crampons d'un attaquant qui convoitait le même ballon. L'ancien gardien de Rennes est solide et devrait reprendre.

75’

Les Lillois terminent en supériorité numérique

Mais les Dogues cherchent toujours l'ouverture contre Wolfsburg.

>> Suivez Lille-Wolfsburg en direct !

73’
but!!!

VILLARREAL RENVERSE L'ATALANTA !

Villarreal 2-1 Atalanta

Récupération haute en allant presser Freuler et passe en profondeur pour Danjuma qui gagne son face-à-face !

70’

But refusé à Kean

Malmö 0-3 Juventus

L'ancien attaquant du PSG était bien hors jeu. C'est plus dommage pour lui à titre personnel que pour son équipe, qui devrait s'imposer dans tous les cas.

69’
but!!!

LUKAKU TROUVE LA FAILLE !

Chelsea 1-0 Zenit

Il suffissait de faire une remarque sur les Blues pour qu'ils fassent sauter le verrou russe. Tête bien smashée du Belge sur un centre d'Azpilicueta.

67’

Les Blues continuent de buter sur le Zenit

Chelsea 0-0 Zenit

Ca se rapproche un peu du but russe, mais le bloc du Zenit coulisse très bien et est très solide pour l'instant.

61’

8e but en 5 matchs cette saison pour Lewandowski

Barça 0-2 Bayern

Plutôt un bon buteur, je pense qu'on peut le dire.

56’
but!!!

LEWANDOWSKI FAIT LE BREAK AU CAMP NOU !

Barça 0-2 Bayern

Une journée de Ligue des Champions sans but de Lewandowski, ce n'est pas une journée de Ligue des Champions. Le Polonais est là en renard pour tendre la jambe après que le ballon a rebondi sur le poteau sur une frappe de Musiala.

55’

Un but annulé pour le LOSC...

>> Suivez Lille-Wolfsburg en direct !

52’

Ter Stegen maintient le Barça en vie

Barça 0-1 Bayern

Arrêt du pied dans sa position typique de gardien de hockey après une frappe à bout portant de Sané.

50’

Rudiger tente sa chance de loin

Chelsea 0-0 Zenit

Ca aurait été un sacré but, avec un ballon pris dans son camp et une montée avant une frappe lourde, mais ce n'est pas cadré.

Reprise

C'est reparti !

Chelsea 0-0 Zenit

Au moins à Stamford Bridge, où il n'y a eu qu'un seul tir cadré lors du premier acte (et en faveur des Russes).

Mi-temps

C'est la pause sur tous les terrains !

On fait le point sur les scores, avec notamment le Bayern qui mène au Camp Nou dans le choc du soir.

Groupe E :

Barça 0-1 Bayern

Kiev 0-0 Benfica

Groupe F :

Young Boys 2-1 Manchester United (terminé)

Villarreal 1-1 Atalanta

Groupe G :

Séville 1-1 Salzbourg (terminé)

Lille 0-0 Wolfsburg

Groupe H :

Chelsea 0-0 Zenit

Malmö 0-3 Juventus

45+1’
but!!!

MORATA MET LA JUVE SUR ORBITE !

Malmö 0-3 Juventus

Morata gagne son face-à-face d'une drôle de façon (on a envie de dire "avec beaucoup de chance") en piquant le ballon du protège-tibia. Emballé c'est pesé.

45’
but!!!

DYBALA FAIT LE BREAK !

Malmö 0-2 Juventus

Le capitaine argentin de la Juve glisse un peu et frappe en plein centre, ce qui surprend le gardien déjà parti.

Paulo Dybala
Paulo Dybala © AFP
43’

PENALTY POUR LA JUVENTUS !

Malmö 0-1 Juventus

Morata est accroché dans la surface et l'arbitre n'hésite pas. Ca semblait léger à vitesse réelle, mais c'est plutôt logique tant le défenseur laisse son bras longtemps.

39’
but!!!

VILLARREAL ÉGALISE !

Villarreal 1-1 Atalanta

Trigueros a bien suivi dans la surface et place parfaitement sa frappe sur un centre de Pedraza dévié par un défenseur.

37’

Sacrée stat pour Müller contre le Barça

Barça 0-1 Bayern

Le champion du monde 2014 a marqué plus de buts au Barça (7) qu'il n'a joué de matchs contre le club catalan.

34’
but!!!

LE BAYERN OUVRE LE SCORE AU CAMP NOU !

Barça 0-1 Bayern

La kartoffel de loin de Thomas Müller... Bon, on le survend un peu : sa frappe pas si puissante que ça est détournée par un défenseur et prend Ter Stegen à contrepied.

28’

Alex Sandro pas loin du doublé

Malmö 0-1 Juventus

Le latéral gauche turinois part dans le dos de la défense et contrôle en pleine course avant de tirer au ras du poteau.

25’

Toujours 0-0 aussi à Lille-Wolfsburg

23’
but!!!

LA JUVENTUS OUVRE LE SCORE !

Malmö 0-1 Juventus

Cuadrado centre depuis la droite et le ballon arrive à Alex Sandro, attentif après une petite déviation et courageux pour mettre une tête plongeante à ras de terre. Ca fait du bien à la Vieille Dame, qui n'a pas encore gagné cette saison.

Des trophées pour Chelsea avant le match

Meilleur gardien, meilleur entraîneur, meilleur joueur, meilleur milieu de la dernière édition. Pas illogique pour l'équipe tenante du titre.

15’

Vous voulez un petit coup de vieux ?

Malmö 0-0 Juventus

L'entraîneur de Malmö est Jon Dahl Tomasson.

13’

Un seul but pour l'instant ce soir

Chelsea 0-0 Zenit

Et quand on voit ce corner des Russes, tiré à ras de terre sur un défenseur des Blues absolument seul, on comprend mieux pourquoi pas.

6’
but!!!

LE PREMIER BUT EST POUR L'ATALANTA !

Villarreal 0-1 Atalanta

Beau jeu en pivot de Zapata, qui résiste aux défenseurs dans la surface et sert Freuler. Le Suisse ouvre le score et c'est important après la défaite de Manchester United à Berne plus tôt dans la soirée dans ce même groupe.

3’

Percée de Rafa Silva à Kiev

Kiev 0-0 Benfica

Le Portugais percute dans l'axe et tente sa chance de l'entrée de la surface, mais sa frappe déviée fuit le cadre. Duel intéressant entre deux équipes invaincues dans leur championnat.

Coup d'envoi

C'est parti !

>> Découvrez les offres d'abonnement pour suivre la Ligue des Champions !

C'est l'heure de l'hymne !

Tout le monde aime entendre cette petite musique (sauf les supporters de clubs condamnés par l'UEFA et qui la sifflent).

Les compos de la Juventus, de Chelsea et de Benfica

► Dynamo Kiev-Benfica

Dynamo: Boyko - Kedzlora, Zabarnyl, Syrota, Mykolenko - Shydorchuk, Shaparenko - Tsygankov, Buyalskly, De Pena - Shkurin.

Benfica: Vlachodimos - Otamendi, Vertonghen, Morato - Gilberto, Joao Mario, Weigl, Grimaldo - Rafa, Yaremchuk, Everton.

► Malmö-Juventus

Malmö: Diawara - Berget, Ahmedhodzic, Nielsen, Brorsson, Rieks - Innocent, Christiansen, Rakip - Birmancevic, Colak.

Juventus: Szczesny - Danilo, De Ligt, Bonucci, Sandro - Cuadrado, Locatelli, Bentancur, Rabiot - Dybala, Morata.

► Chelsea-Zenit

Chelsea: Mendy - Azpilicueta, Christensen, Rüdiger - James, Kovacic, Jorginho, Alonso - Mount, Lukaku, Ziyech.

Zenit: Kritsyuk - Sutormin, Chistiakov, Rakitskyi, Douglas Santos - Malcom, Wendel, Barrios, Kuzyaev, Claudinho - Azmoun.

Les compos de Barça-Bayern, Coman remplaçant

Ronald Koeman fait démarrer Luuk de Jong avec Memphis Depay dans l'attaque du FC Barcelone. En défense, Oscar Mingueza est préféré à Ronald Araujo. Clément Lenglet est remplaçant.

Pour le Bayern Munich, le 4-2-3-1 pressenti est presque celui effectivement présenté par Julian Nagelsmann. Une différence notable: le jeune Jamal Musiala est titulaire dans le quatuor offensif. Kinglsey Coman, qui était incertain par rapport à sa condition physique, commence sur le banc.

Barça: Ter Stegen - R. Araujo, Piqué, E. Garcia - Roberto, F. De Jong, Busquets, Pedri, Alba - Depay, L. De Jong.

Bayern: Neuer - Pavard, Upamecano, Süle, Davies - Kimmich, Goretzka - Musiala, Müller, Sané - Lewandowski.

Les compos de Villarreal-Atalanta

La première feuille de match du multiplex est tombée. Elle concerne le match Villarreal-Atalanta, comptant pour le groupe F.

Villarreal: Rulli - Foyth, Albiol, Pau Torres, Pedraza - Parejo, Capoue, Trigueros - Gerard Moreno, Dia, Pino.

Atalanta: Musso - Toloi, Palomino, Djimstiti - Zappacosta, De Roon, Freuler, Gosens - Malinovskyi, Zapata, Pessina.

Les 45 Français (hors PSG et Lille) sur la ligne de départ

Pas moins de 45 joueurs français lancent la saison de Ligue des champions avec des clubs étrangers cette semaine.

Ce mardi soir, Raphaël Varane, Paul Pogba (Manchester United), Jules Koundé (Séville) et Oumar Solet (Salzbourg) ont été alignés d'entrée par leur club. Ce devrait aussi être le cas d'Adrien Rabiot (Juventus), Kingsley Coman, Benjamin Pavard, Dayot Upamecano (Bayern), Maxence Lacroix, Jérôme Roussillon, Joshua Guilavogui (Wolfsburg) et enfin Étienne Capoue (Villarreal).

Barça-Bayern, la revanche de l'été 2020

C'est un classique d'entrée! Le tout-puissant Bayern Munich débute par le match le plus difficile de son groupe sur le papier: un déplacement au Camp Nou, antre du FC Barcelone. Le choc, revanche de la gifle infligée aux Catalans (8-2) à l'été 2020 en quart de finale, promet d'être alléchant.. même si le Barça apparaît très affaibli par les blessures (Agüero, Dembélé, etc.) et surtout par son dégraissage estival, qui l'a forcé à se séparer de nombreux joueurs, dont la superstar Lionel Messi.

Le club catalan concentre désormais ses espoirs sur sa meilleure recrue du mercato, le Néerlandais Memphis Depay.

L'armada munichoise se présente elle au complet, à l'exception de Corentin Tolisso, indisponible, et peut-être de Serge Gnabry et Kingsley Coman, incertains. Le buteur-star Robert Lewandowski, qui affole déjà les compteurs avec six buts en quatre matches, dont un dimanche face à Leipzig, sera lui bien présent.

L'arrivée du Bayern au Camp Nou

Le LOSC dans les pas de ses U19 ?

Les jeunes Dogues ont battu en début d'après-midi Wolfsburg en Youth League, la Ligue des Champions de la jeunesse. On espère que les grands feront le même résultat.

Suivez ce premier multiplex Ligue des Champions avec nous !

Le LOSC entre en lice en recevant Wolfsburg, mais il y a cinq autres matchs à 21h00. On suivra donc le choc Barça-Bayern, ainsi que Kiev-Benfica, Villarreal-Atalanta, Chelsea-Zenit et Malmö-Juventus.

>> Lille-Wolfsburg, c'est en direct sur RMC Sport ! Cliquez ici pour découvrir les offres d'abonnement !

Hugo Helin Journaliste RMC Sport