RMC Sport

Liverpool-Real: les Reds demandent une enquête après les incidents au Stade de France

Dans un communiqué publié ce samedi soir, les dirigeants de Liverpool ont indiqué qu'ils demandent une enquête après les incidents survenus au Stade de France pour la finale de Ligue des champions.

La soirée a été mauvaise pour Liverpool et ses supporters. Battu samedi par le Real Madrid en finale de Ligue des champions (1-0), le club anglais a publié un communiqué dans la soirée concernant les incidents qui ont eu lieu à l'entrée du Stade de France et qui ont à la fois empêché des fans de rentrer à temps alors qu'ils avaient des billets et causé le report du coup d'envoi de la finale.

"Nous sommes profondément déçus des problèmes d'entrée au stade et des ruptures de périmètre de sécurité auxquels les fans de Liverpool ont été confrontés ce soir au Stade de France. C'est le plus grand match du football européen et les supporters ne devraient pas avoir à vivre les scènes que nous avons vues ce soir, ont réagi les dirigeants des Reds. Nous avons officiellement demandé une enquête concernant les causes de ces problèmes inacceptables."

L'UEFA pointe du doigt les supporters anglais

De son côté, l'UEFA, l'organisateur de la compétition, a publié également un communiqué mais pour pointer du doigt la responsabilité de certains supporters, qui ne possédaient pas le précieux sésame et ont forcé le passage: "Avant le match, les portes du côté de Liverpool ont été bloquées par des milliers de supporters qui avaient acheté de faux billets qui ne fonctionnaient pas dans les tourniquets. Cela a créé une accumulation de supporters essayant d'entrer. En conséquence, le coup d'envoi a été retardé de 35 minutes pour permettre à un maximum de supporters munis de billets authentiques d'accéder au stade."

Toujours est-il que l'UEFA est pointée du doigt ce dimanche, notamment par la presse européenne, estimant que "l'image" de l'institution "est très affectée". Plusieurs fans de Liverpool n'ont finalement pas pu assister à la rencontre, bloqués devant les grilles du Stade de France. Des incidents sont survenus également à proximité de la fan zone destinée aux Reds, à Nation, entre les forces de l'ordre et des personnes présentes en terrasse d'un bar du quartier.

GL