RMC Sport

Mourinho : « Nous n’allons pas jouer avec cinq défenseurs »

José Mourinho

José Mourinho - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Mercredi en quart de finale aller de C1 face au PSG (20h45), José Mourinho a promis d’aligner une équipe fidèle à son image. L’entraîneur portugais a aussi réitéré son admiration pour Zlatan, Thiago Motta et Laurent Blanc. Morceaux choisis.

Un souvenir « fantastique » de Zlatan

« Nous avons eu une très bonne relation et une bonne connexion avec Zlatan Ibrahimovic (à l’Inter Milan). Le seul désaccord que nous avons eu, c’est que je voulais qu’il reste et lui voulait rejoindre Barcelone. Nous n’avons jamais eu de problèmes. Nous avons eu une relation phénoménale pendant un an. On parle de personnalité difficile mais pour moi, une personnalité, c’est quelqu’un qui ne veut pas gagner, pas travailler et ne pas remporter de titres. Lui, c’est l’inverse, il travaille beaucoup. Il a un grand ego mais il est conscient que c’est un bon joueur. Ce fut un joueur fantastique à entrainer pour moi. Nous sommes amis, nous le resterons et nous nous respectons. Demain, il voudra gagner et moi aussi, c’est la nature du football. Son intention de ne pas jouer en Angleterre ? Il doit être là où il est heureux. Il l’est à Paris donc il doit rester. Mais en même temps, je pense que c’est dommage pour lui parce qu’il a gagné dans tous les championnats sauf en Angleterre, dans le meilleur pays et dans le meilleur championnat du monde. Mais il a eu une très grande carrière et il peut être content pour ça. »

« Les grands joueurs » du PSG

« Zlatan a déclaré que Chelsea était ultra-favori. J’ai mon opinion et il a la sienne, il respecte la mienne et je respecte la sienne. Ils ont une équipe avec des attaquants fantastiques et encore, je ne parle pas des autres. C’est une équipe avec de très bons buteurs et c’est ce qui fait la différence avec les autres. Toutes les équipes en quart ont de bonnes structures et un bon niveau. Mais si on fait la liste de tous les grands joueurs, on cite Ronaldo, Messi, Lewandowski, Diego Costa, Ibrahimovic, Cavani, Zlatan et le PSG en a plusieurs parmi cette liste. En plus, Zlatan est au top en ce moment. »

Un admirateur de la philosophie de Blanc

« J’ai regardé beaucoup de matches du PSG et Laurent (Blanc) a une philosophie claire. Même en changeant ses trois milieux de terrain (Cabaye, Rabiot et Pastore avaient été titularisés à la place de Thiago Motta, Matuidi et Verratti, ndlr) lors du match retour face au Bayer Leverkusen, la philosophie et les positions sont restées les mêmes. C’est une très bonne qualité pour une équipe. Nous avons aussi une idée. Nous n’allons pas jouer avec cinq défenseurs, trois en charnière ou un milieu en losange. Nous allons jouer de la même manière que nous nous entrainons. Nous croyons en ce que nous faisons. »

Un plan anti-Motta

« Thiago Motta joue fantastiquement bien. Sa position est très bien adaptée à ses qualités et à la philosophie de Paris. Ils veulent la balle, ils l’ont, ils dominent en championnat. Toutes les équipes sont normalement regroupées en défense contre eux. Dans cette position il organise, il donne le tempo. Sa condition physique est très bonne, c’est un joueur fantastique. Il aime la balle, il n’aime pas quand les autres l’ont, je le sais. Essayons de ne pas le faire se sentir à l’aise car sinon c’est un très bon joueur. »

L'expérience ne comptera pas

« Je ne pense pas que l’expérience jouera un grand rôle. Sur les 10 dernières années, ils ont moins d’expérience. Mais individuellement, Thiago Silva, Alex, Motta, Maxwell, Ibrahimovic ou Cavani ont tous une grosse expérience. A Chelsea, nous sommes en Ligue des champions saison après saison, nous avons un noyau dur expérimenté comme Cech mais je ne pense pas que ça joue un rôle trop important. »

Il chiffonne la composition d'équipe d'un journaliste !

Le titre de l'encadré ici

|||Une fois n’est pas coutume, José Mourinho est resté plutôt sage en conférence de presse. L’entraîneur portugais s’est tout de même autorisé une petite facétie alors qu’un journaliste britannique lui a fait parvenir une feuille avec une composition d’équipe qu’il a demandée au « Special One » de confirmer. Après avoir énoncé les noms couchés sur la feuille des joueurs attendus en défense (« Cech, Ivanovic, Cahill, Terry, Azpilicueta »), il s’est arrêté net. Alors que le journaliste lui a demandé de poursuivre sur les milieux de terrain, l’entraîneur de Chelsea a affiché un large sourire avant de chiffonner le papier dans un éclat de rires général.

Le titre de l'encadré ici

|||A lire aussi :

>>> PSG-Chelsea – En images : ils ont joué pour les deux clubs

>>> Zola : « Chelsea n’est pas plus fort que le PSG »

>>> PSG et Chelsea se chambrent sur Twitter

La rédaction