RMC Sport

Neymar, Suarez, Iwobi : les tops et les flops de Barça-Arsenal

-

- - AFP

Le FC Barcelone a validé ce jeudi sa qualification pour les quarts de finale de la Ligue des champions. Après leur victoire 2-0 à Londres, les Catalans se sont à nouveau imposés face à Arsenal au Camp Nou (3-1). Un succès marqué par la classe de Neymar et le but somptueux de Luis Suarez.

TOPS

La classe de Neymar

Il a été le plus dangereux du trio infernal. Si le Barça a validé sa qualification pour les quarts de finale de la Ligue des champions, il peut remercier Neymar. L’attaquant brésilien a été un danger permanent pour la défense d’Arsenal. C’est lui qui ouvre le score d’un plat du pied assuré dès la 18e (1-0). Pour le reste, l’artiste de 24 ans a régalé le Camp Nou avec sa technique d’extraterrestre et ses remises en une touche. Son entente avec Lionel Messi, buteur en fin de match (88e), crève l’écran. Génial, tout simplement.

Le bijou de Suarez

Ce n’est pas le plus beau match de Luis Suarez avec Barcelone. Loin de là. Sous la pluie catalane, El Pistolero a été assez discret face aux Gunners. Mais au final, les stats parlent pour lui. La magie aussi. Après avoir servi Neymar pour l’ouverture du score, l’attaquant uruguayen a mis les siens à l’abri sur une inspiration magnifique. Un centre de Daniel Alves repris de manière acrobatique sous la barre de David Ospina (2-1, 65e). Son petit chef d’œuvre offre la victoire aux Blaugrana. Et rappelle à quel point sa précense est précieuse.

La hargne de Mascherano

Si la guerre éclate demain à Barcelone, Javier Mascherano sera sans doute en première ligne. Dans les tranchées. Comme à son habitude, le défenseur argentin a fait don de son corps pour colmater les brèches et maintenir le bateau catalan à flots. Son abnégation et son sens de l’anticipation sont indispensables à l’équipe de Luis Enrique. A l’image de son superbe retour devant Danny Welbeck à la 58e, le roc argentin a écœuré à lui seul les attaquants d’Arsenal, qui ont poussé après l’égalisation de Mohamed Elneny (1-1, 51e)

FLOPS

Alex Iwobi

A 19 ans, il est encore un peu tendre pour les matchs de ce niveau. Sans avoir à rougir de sa prestation, Alex Iwobi s’est montré trop timide pour inquiéter le grand Barça. Aligné aux côtés de Danny Welbeck et Alexis Sanchez, très en vue pour son retour au Camp Nou, l’attaquant nigérian n’a pas su se être décisif malgré une belle débauche d’énergie. Remplacé à la 72e par Olivier Giroud, qui n'a pas été tellement plus dangereux.

Hector Bellerin

Il a du talent, ce Hector Bellerin. Et il va à 2000 à l’heure. Plus vite que Jordi Alba. Mais face à la MSN, il a un peu pris le bouillon dans son couloir droit. Il faut dire que le défenseur de 20 ans a dû se payer Neymar tout le match, ce qui d’office faisait de lui un flop potentiel. Le jeune Espagnol n’était quand même pas obligé de laisser l’attaquant brésilien partir seul dans son dos sur l’ouverture du score. Le genre de match qui va le faire progresser. Même si cette nuit, il risque de mal dormir.

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur