RMC Sport

OL-Leipzig: des incidents hallucinants entre joueurs lyonnais et supporters

Juste après le nul contre Leipzig (2-2, sur RMC Sport) ayant offert ce mardi soir la qualification à l'OL pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions, une banderole "Marcelo dégage" déployée par un supporter a fait dégoupiller Memphis Depay et a entraîné une altercation entre joueurs et fans lyonnais.

Quelques minutes de joie et puis... le grand n'importe quoi. Alors que l'OL a obtenu ce mardi soir sa qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions à la faveur d'un nul contre Leipzig (2-2), l'après-match a été marqué par une incroyable altercation entre les joueurs lyonnais et leurs propres supporters.

Juste après le coup de sifflet final, tandis que les Lyonnais voulaient comme d'ordinaire saluer leurs fans, le Virage Nord n'a pas apprécié que les joueurs, sur consigne de Rudi Garcia, aillent d'abord célébrer avec le Virage Sud. Remontés, les Bad Gones ont donc tourné le dos aux troupes, qui se dirigeaient timidement vers eux.

C'est alors qu'un homme, descendu du virage, a exhibé sur le bord du terrain une banderole sur laquelle était écrite: "Marcelo dégage". Une offense au défenseur brésilien - en conflit avec une partie des supporters - que n'a pas du tout appréciée... Memphis Depay, le capitaine de l'OL.

>> Le live OL-Leipzig

Memphis sprintant vers le virage nord
Memphis sprintant vers le virage nord © RMC Sport

Depay fou furieux

Le Néerlandais, qui a vu le message depuis le rond central, a soudainement sprinté vers le supporter. Et il a fallu l'intervention de stadiers pour que le buteur miraculeux n'aille pas en découdre avec le propriétaire de la banderole. Pendant ce temps, de nombreux autres fans sont descendus de la tribune, d'autres joueurs lyonnais sont arrivés en renfort, pour offrir un regroupement assez déplorable.

Le regroupemement de joueurs et de supporters
Le regroupemement de joueurs et de supporters © RMC Sport

Encore très remonté, Depay a été raccompagné au vestiaire par son coach Rudi Garcia. Marcelo a lui réagi en adressant des doigts d'honneur au virage. Quelques minutes après l'incident, Anthony Lopes et Houssem Aouar tentaient visiblement de parlementer avec les supporters.

Dépité, le visage fermé, le gardien s'est rapidement exprimé au micro de RMC Sport: "Je n’ai pas besoin d’en dire plus… Il s’est passé certaines choses, a-t-il glissé. C’est à nous de les régler en interne. On verra par la suite. On va essayer de trouver les solutions."

RMC Sport