RMC Sport

OM-Sporting: "On a montré une très belle image en Ligue des champions", estime Mbemba

A la veille du rendez-vous européen qui attend l'OM face au Sporting Lisbonne en Ligue des champions (ce mardi à 18h45), le défenseur Chancel Mbemba a estimé que les Marseillais avaient répondu au défi jusqu'à présent, au moins dans l'engagement, malgré deux défaites.

Dans le huis clos d'un Vélodrome qui ne demandait qu’à rugir pour porter son équipe, l’OM joue gros pour son avenir en Ligue des champions, ce mardi. Marseille tentera de décrocher ses premiers points face au Sporting (ce mardi à 18h45, sur RMC Sport 1), et le club phocéen serait bien inspiré d’en prendre trois s’il espère avoir un rôle à jouer dans cette édition 2022-2023. Car si l’OM se promène en Ligue 1 la plupart du temps, le tableau est nettement plus sombre en C1 dans un groupe qui semblait à la portée des hommes d’Igor Tudor. Pour l’instant, c’est un zéro pointé, tant au niveau des points récoltés que des buts marqués.

Abandonner l'étiquette de cancre en C1

"On a montré une très belle image, a toutefois estimé le défenseur central Chancel Mbemba, présent ce lundi en conférence de presse. On travaille pour y arriver, on a loupé des matchs, on ne va pas baisser les bras. En championnat, ça se passe très bien, on a envie que ça se passe très bien en Ligue des champions aussi." Sans être complètement hors-sujet, les Olympiens ont aussi éprouvé leurs limites du moment à ce niveau, et ce fut criant face à Francfort (0-1). Contre Tottenham (0-2), l’OM a surtout manqué d’un soupçon de créativité et d’efficacité dans les 30 derniers mètres, avant de subir davantage à 10 contre 11 après l’expulsion de Mbemba.

>> Découvrez les offres de RMC Sport et suivez l'OM en Ligue des champions

"Dans la vie, quand tu fais des erreurs, c'est le mieux parce qu'on apprend. Ça arrive, il faut accepter et pour moi c'est déjà passé. Le plus important c'est demain. Contre Tottenham, on a fait une erreur, ça a coûté cher à l'équipe. Mais je crois que, demain, on ne va pas faire l'erreur." Il vaudrait mieux pour l’OM. Une nouvelle défaite exposerait Marseille à une élimination précoce. A Porto, il y a deux ans, à peu près à la même époque, l’OM était devenu 'la risée de l’Europe' en alignant une 12e défaite consécutive en C1. Aujourd’hui, seuls le Celtic (58%) et Anderlecht (58%) affichent un pourcentage de défaites supérieur à l’OM (55%) parmi les équipes ayant disputé plus de 50 matches en Ligue des champions. Une routine qu’il s’agirait de casser.

QM avec Florent Germain à Marseille