RMC Sport

Porto-OM: Villas-Boas face à son club de cœur

André Villas-Boas et l’OM se déplacent à Porto ce mardi (21h, sur RMC Sport) lors de la troisième journée des poules de la Ligue des champions. Un match particulier pour le technicien portugais, supporter des Dragoes.

Battu par l’Olympiacos (1-0) et corrigé Manchester City (0-3), l’OM doit éviter la défaite ce mardi à Porto. En cas de nouvelle défaite lors de la troisième journée de la phase de groupes, Marseille se rapprocherait d’une élimination prématurée.

Si cette rencontre s’apparente à une dernière chance pour le club phocéen, elle marquera aussi le retour d’André Villas-Boas à Porto, un club qu’il aime.

Villas-Boas: "Fan de Porto depuis que je suis né"

Le technicien portugais ne s’en cache pas, le FC Porto a toujours été une équipe particulière à ses yeux. Supporter des Dragoes depuis l’enfance, AVB reconnaît volontiers sa sympathie, son amour, pour le prochain adversaire de l’OM sur la scène continentale. 

"Je suis fan de Porto depuis que je suis né, mon oncle Luis m'emmenait au stade, a indiqué l’entraîneur auprès de l’AFP. Le mari de ma grand-mère, que je considère comme mon vrai grand-père, m'avait fait socio du FC Porto dès ma naissance."

Robson lui a donné le goût d’entraîner

Socio du club dès sa naissance puis spectateur depuis les virages pendant l’adolescence, André Villas-Boas a continué de suivre les résultats de l’équipe portista en championnat comme sur la scène européenne. Après une rencontre avec Bobby Robson, le jeune adulte a embrassé une carrière d’entraîneur. 

"Je gagne un peu de courage pour l'interpeller, lui demander pourquoi Domingos (Paciência), mon joueur préféré, ne joue pas alors qu'il fait toujours la différence quand il sort du banc", a encore poursuivi l’entraîneur de l’OM. Touché, celui qui dirigeant alors l’équipe (1994-1996) l’a invité "à venir voir les entraînements". De quoi faire naître la vocation: "Je ressens petit à petit plus de passion pour la fonction."

Observateur, coach, entraîneur et bientôt président? 

Après un rôle d’observateur puis d’adjoint de José Mourinho, le "Special Two" va même passer sur le banc de Porto lors de la saison 2010-2011. Une année qui lui permet de signer un superbe triplé Coupe-Championnat-Ligue Europa avant de rejoindre Chelsea. Outre une participation aux scrutins internes au club, l’entraîneur marseillais caresse aussi le rêve de devenir un jour président du club et ne s’en cache pas.

"C'est un socio qui en a les capacités, ce serait une bonne option pour le FC Porto", a même déclaré Jorge Nuno Pinto da Costa, en poste depuis 1982, au sujet d’AVB pendant l’été. 

Villas-Boas: "C’est dur"

Pour ses retrouvailles avec le FC Porto, André Villas-Boas espère guider l’OM vers un succès capital pour conserver un espoir de qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions. Lors de ses trois précédents duels face à son club de cœur, le technicien reste sur trois défaites et un nul avec Coimbra. Ce mardi, malgré l’émotion d’affronter les Dragons, AVB veut rester professionnel. 

"C'est dur, parce que de l'autre côté tu as toujours des personnes auxquelles tu es lié, il y a ta famille à côté... Mais tu maintiens le professionnalisme, tu essaies de gagner, a promis l’entraîneur du club phocéen. Et ça va être la même chose mardi."

>> Porto-OM, c’est ce mardi à 21h sur RMC Sport 1 

JGL avec l'AFP