RMC Sport

PSG, Aurier, Ronaldo : les prédictions Ligue des champions de Football Manager

Di Maria et Zlatan Ibrahimovic

Di Maria et Zlatan Ibrahimovic - AFP

La Ligue des champions va reprendre ses droits ce mardi pour les premiers huitièmes de finale et un brûlant PSG-Chelsea, notamment après l’énorme déflagration provoquée par « l’Auriergate ». Paris passera-t-il quand même le cut ? Se hissera-t-il enfin dans le dernier carré de la Ligue des champions ? C’est ce que Football Manager, à travers une de ses fameuses prédictions, a cherché à savoir.

T’as le bonjour de Cavani

Forcément, à quelques heures de la réception de Chelsea en 8e de finale aller de la Ligue des champions, c’est LA question du moment : Paris va-t-il battre Chelsea et se qualifier pour les quarts de finale ? Largement au-dessus du lot en Ligue 1, le PSG aborde ce mardi le rendez-vous de sa saison en pleine tourmente avec l’affaire Serge Aurier. Selon la prédiction de Football Manager, cela n’empêchera pas le club de la capitale de l’emporter au Parc (1-0). Le retour ? Paris s’incline 2-1 (buts de Matic et Willian pour Chelsea) et ne doit son ticket pour les quarts qu’à un but d’Edinson Cavani. Comme quoi, il ne faudrait peut-être pas enterrer trop vite le Matador…

Le Real frustre encore Paris

En quarts de finale, le PSG se retrouvera face au Real Madrid de Zinedine Zidane. Jamais décisif Zlatan en Ligue des champions ? Le géant suédois claquera un but contre les Merengue - tout comme Blaise Matuidi - mais n’évitera pas le nul (buts de Ronaldo et de Bale). Un mauvais résultat qui se terminera en eau de boudin au retour. Serrée (1-1), la rencontre finit par basculer en faveur du Real sur un coup de casque de Benzema en seconde période (2-1). Une fois de plus et malgré un Di Maria de gala (deux buts en phase finale et une note moyenne de 7,57), Paris échouera en quarts de finale. Et face à un adversaire qu’il n’aura, décidément, jamais battu cette saison.

Un clasico en demies

Et le reste du tableau alors ? La Juventus se fait balayer en 8es par le Bayern Munich (5-2 sur l’ensemble des deux matches). Au même stade de la compétition, Arsenal ne fait pas illusion face au Barça (5-3 au total), tout comme le PSV, balayé par l’Atlético Madrid (4-1). Les hommes de Diego Simeone se hissent même dans le dernier carré de la compétition, après avoir eu raison de Manchester City en quarts. Mais le Bayern sera une marche trop haute pour eux (3-1 sur l’ensemble des deux matches). Le véritable choc des demies opposera le Real au Barça, dans un nouveau clasico encore à l’avantage des Catalans et de son impitoyable MSN (3-2 au total), auteure de 9 des 14 buts inscrits par les Blaugrana entre ce choc et les 8es de finale de l’épreuve. 

Serge Aurier
Serge Aurier © AFP

Le titre (encore) au Barça, Aurier dans l’équipe-type !

Selon la prédiction de Football Manager, le Barça sera encore sacré champion d’Europe, grâce à un doublé de Lionel Messi, contre un but de Götze, au nez et à la barbe de son ancien entraîneur Pep Guardiola. C’est fort logiquement que l’on retrouve quatre joueurs du club catalan dans le onze-type de la compétition (Messi, Suarez, Iniesta, Piqué), Cristiano Ronaldo, meilleure gâchette du tournoi - 18 buts, devant Lewandowski (12) et Suarez (8) - et… Serge Aurier ! Le latéral droit du PSG se taille une place de choix dans l’équipe-type de cette saison de Ligue des champions. Un motif de pardon pour Laurent Blanc ?

Le onze-type de la simulation Ligue des champions de FM 2016

Neuer - Aurier, Piqué, Godin, Marcelo - Suarez, Müller, Iniesta, C. Ronaldo - Messi - Lewandowski