RMC Sport

Selon Football Manager, Zidane va réussir au Real Madrid

Zinedine Zidane comme coach du Real, ça le fait quand même, non ?

Zinedine Zidane comme coach du Real, ça le fait quand même, non ? - AFP

Depuis ce lundi,  Zinedine Zidane est le nouvel entraîneur du Real Madrid. L'ancienne star des Bleus succède sur le banc merengue à Rafael Benitez, limogé par Florentino Perez. Mais le costume ne risque-t-il pas d’être trop grand pour Zizou ? C’est ce que Sports Interactive, à la demande de RMC Sport, a tenté de savoir à travers cette simulation.

« J’ai de l’adoration pour Zidane, il a été mon joueur le plus emblématique. Il sera sûrement un jour un grand entraîneur et de plus, il sera sûrement l’entraîneur du Real Madrid, mais ceci dit, ce n’est pas encore pour aujourd’hui. » Finalement si. Ce lundi, Florentino Perez a fini par limoger Rafael Benitez et a décidé d'introniser l'ancien meneur de jeu des Bleus sur le banc du Real Madrid.

C'est le grand saut pour Zizou, qui assurait encore il y a peu de temps qu'il finirait la saison avec le Castilla (équipe réserve du Real, ndlr). Sera-t-il à la hauteur de l'énorme challenge qu'on vient de lui confier ? RMC Sport s’est amusé, avec l’aide de Sports Interactive, à anticiper ce que peut donner le Real Madrid sous les ordres du double Z.

Avec lui, la Liga est de retour à Bernabeu

Alors, Zizou sur le banc du Real, c’est une saison couronnée par le titre en Liga, un trophée que la Maison Blanche n’a plus soulevé depuis trois ans et le passage de José Mourinho. Un championnat remporté au forceps, pour ne pas dire sur le fil puisque le Real finit avec 90 points, soit un de plus que le Barça. Mais surtout avec quatre défaites de rang dont une face à l’ennemi catalan (2-1). Globalement ? C’est « bieng ».

Le Real de Zidane sacré champion avec un point d'avance sur le Barça
Le Real de Zidane sacré champion avec un point d'avance sur le Barça © DR

Il fait de James Rodriguez son vrai successeur

Si, sans surprise, Cristiano Ronaldo termine meilleur buteur du Real sous ses ordres (30 buts) et meilleur joueur, aussi, de l’équipe avec une note moyenne digne d’un Ballon d’Or (8,21), c’est… James Rodriguez qui profite le plus de l’arrivée de Zizou sur le banc du Real. Replacé meneur de jeu comme Zidane avant lui, James marque 23 buts, délivre 13 passes décisives, le tout pour une note moyenne de 7,89. Bref, Zidane fait de l’international colombien son successeur dans le jeu des Merengue. Et ça, c’est très, très « bieng ».

Patatras en Coupe du Roi

La saison aurait été sans faute (dans cette simulation, nous n’avions pas le résultat du Real en Ligue des champions) si « ZZ » ne s’était pas manqué en Coupe du Roi. Et on ne parle pas d’un petit raté. Mais d’une bonne défaite historique puisque les Madrilènes se font sortir aux tirs au but par… Barakaldo, pensionnaire de D2. Pas « bieng ». 

Il faudra revoir la discipline Zizou
Il faudra revoir la discipline Zizou © DR

Une recrue et puis c’est tout

Enfin, est-ce son passage à la tête du Castilla qui a influencé sa politique de recrutement ? Toujours est-il que Zizou, contrairement à d’autres techniciens, ne cherchera pas à dépenser son budget transferts sur de la star à tours de bras. Non, « ZZ » ne recrute qu’un joueur et porte son choix sur le jeune portier du Milan AC, Gianluigi Donnarumma. A la demande de Zidane, le jeune phénomène devient madrilène contre la somme de 2,2 millions d’euros.

Alix Dulac