RMC Sport

PSG: l’avertissement de Mbappé pour la fin de saison

En marge de la cérémonie The Best Fifa à Milan, Kylian Mbappé s’est exprimé, au micro de RMC Sport, sur la belle semaine que vient de vivre Paris, victorieux du Real Madrid (3-0) en Ligue des champions et à Lyon (1-0) en Ligue 1. L’attaquant est satisfait, mais il attend surtout de son club qu’il soit aussi performant au printemps.

Le gratin du football est réuni à La Scala de Milan ce lundi pour la cérémonie The Best Fifa 2019 (diffusée sur RMC Sport 1). Kylian Mbappé y est présent. Pour le champion du monde 2018, "c’est toujours un plaisir", même si sa présence en Italie est avant tout la "récompense d’un travail collectif", comme il l’a confié au micro de RMC Sport.

>> Suivez en direct la cérémonie The Best

"C'est comme les années précédentes"

"Je savoure", poursuit le buteur parisien, ravi de côtoyer à nouveau les meilleurs joueurs du monde. Les éloges à son sujet sont nombreux, mais s’il les entend, Kylian Mbappé veut "jouer au foot avant tout". "Peut-être qu’un jour, je serai à cette place à dire qu'untel ou untel est le futur. Je me concentre sur le présent. Et le présent, c'est l'équipe de France et le PSG", insiste-t-il.

Le PSG qui, justement, vient de corriger le Real Madrid en Ligue des champions (3-0) et de s’imposer à Lyon en Ligue 1 (1-0), sans son jeune prodige, convalescent. Ces résultats, surtout celui face aux Merengue, font très plaisir au n°7. "La saison est lancée. C’est magique. On a très bien joué", observe-t-il. Mais il y a un air de déjà-vu qui pousse Mbappé à la retenue. "C’est comme les années précédentes. On a toujours bien entamé nos saisons. Maintenant, il faudrait bien les finir", prévient-il.

Parisien depuis l'été 2017, Kylian Mbappé doit encore penser aux éliminations précoces en Ligue des champions, en 8es de finale. En 2018, le PSG a chuté face au Real Madrid. Et en 2019, c'était face à Manchester United. Clairement, l'attaquant français de 20 ans compte bien aller plus loin, beaucoup plus loin, au printemps 2020. Pas question de se reposer sur les louanges du début de saison.

N.B