RMC Sport

PSG-Manchester United: selon Alves, "il ne faut jamais avoir peur"

Dans un entretien accordé à l'AFP à deux jours du huitième de finale retour de Ligue des champions entre le PSG et Manchester United (21h mercredi sur RMC Sport), Dani Alves affirme sa confiance au sein d'un effectif qu'il appelle à ne pas avoir peur. Tout en faisant preuve de la prudence que suppose la "virginité" parisienne en C1.

Après son succès à Old Trafford au match aller (2-0), le PSG est dans une position plutôt confortable pour recevoir Manchester United ce mercredi (21h sur RMC Sport), en huitième de finale retour de Ligue des champions. Et même si la prudence est toujours de mise compte tenu du passif parisien, pas question de basculer dans la peur pour Dani Alves.

"L'équipe 'vierge' dans cette compétition c'est nous, pas eux"

"Je pense que nous avons fait un grand pas", admet le latéral droit brésilien à l'AFP, avant d'insister sur la nécessité de ne pas jouer avec crainte. "Dans le football, vous ne pouvez pas avoir peur, ajoute l'ancien joueur du Barça. Dans la vie si les objectifs ne sont pas toujours atteints, c'est à cause de la peur. Il ne faut jamais avoir peur, il faut du respect, car c'est une équipe historique en Ligue des champions."

Du respect par rapport à l'adversaire et la conscience du passé très modeste des Parisiens en Ligue des champions. "J'en plaisante toujours mais l'équipe 'vierge' dans cette compétition c'est nous, pas eux, qui l'ont déjà gagnée, résume Alves. Nous devons montrer la même personnalité que nous avions démontrée là-bas, être conscients de l'avantage que nous avons, sans toutefois jouer en fonction de cela."

>>> Cliquez ici pour vous abonner à RMC Sport

"Ne pas jouer avec ce résultat, mais faire un résultat"

"Nous ne pouvons pas nous faire confiance, nous savons que dans le football tout peut arriver. Nous devons répéter l'excellent travail que nous avons accompli à l'aller. Ne pas jouer avec ce résultat, mais faire un résultat: c'est la seule façon pour nous d'atteindre au final notre objectif. [...] La Ligue des champions n'est pas une compétition qui repose uniquement et exclusivement sur un seul joueur spectaculaire comme Kylian (Mbappé), (Angel) Di Maria, (Edinson) Cavani ou Neymar... Il n'est pas question de cela, mais d'une solidité d'équipe qui permet à chacun de faire sa part de travail, sans se soucier de celle des autres." Comme un discours de mobilisation...

A.Bo avec AFP