RMC Sport

PSG: Rami "trouve que les Français ont été trop durs" avec Mbappé

Régulièrement critiqué depuis le début de la saison, Kylian Mbappé a fait taire ses détracteurs après sa performance en Ligue des champions ce mardi soir, lors du carton du PSG sur la pelouse du Barça. Sur RMC, Adil Rami a tenu à défendre le joueur français, notamment ses qualités techniques.

Auteur d’un magnifique triplé avec le PSG sur le terrain du Barça (4-1) mardi en huitième de finale aller de la Ligue des champions, Kylian Mbappé croule sous les louanges pour sa prestation XXL. Interrogé dans Top of the Foot ce mercredi soir sur l’antenne de RMC, Adil Rami regrette les critiques faites envers l’attaquant star de Paris avant ce match.

"Je trouve que l’on a été trop durs avec Mbappé, parce qu’on l’a critiqué. Même s’il y a critiques et critiques... On a même commencé à mettre en doutes ses qualités techniques", regrette l'ancien défenseur de l'OM.

Adil Rami insiste sur la difficulté d’être à ce niveau à son âge: "Il ne faut pas oublier qu’il a eu le Covid-19, qu’il enchaine les matchs depuis l’âge de 17 ans et qu’il n’a que 22 ans. Alors oui, que l’on soit exigeants, pourquoi pas. Mais je trouve que les Français ont été durs, les médias aussi."

Les critiques font "partie de l’apprentissage d’un jeune"

Le champion du monde de 35 ans, se souvient des propos qu’il avait déjà tenus pour défendre l’international français: "Si on revient un mois en arrière, j'avais dit que les critiques faisaient partie de l’apprentissage d’un jeune, rappelle Adil Rami. C’est bien que cela arrive, pour qu’il puisse apprendre et comprendre que le football n’est pas aussi facile de cela."

Avant d'encenser les qualités techniques de Kylian Mbappé: "Il a une vitesse de pied, il va super vite. À longue distance, c’est une fusée. Sur le premier but, il fait un enchainement avec trois ou quatre touches de balles dans la surface de réparation, il a de la technique", rappelle l’ancien Marseillais, avant d’ajouter: "Je suis content pour lui. C’est un ami, cela été un coéquipier, j’ai aussi joué contre lui et je peux vous dire que c’est un phénomène."

"On peut le critiquer sur une mauvaise passe ou un mauvais match qu’il fait. Mais quand on dit du jour au lendemain qu’on la mit trop haut et qu’il n’a plus les qualités et qu’il est seulement rapide. Ce n’est pas possible", rappelle Rami.

ALR