RMC Sport

PSG: Rothen et Fernandez répondent à Zlatan

En déclarant que le PSG était né lors de son rachat par les Qataris en 2011, Zlatan Ibrahimovic s’est une nouvelle fois attiré les foudres des anciens du club parisien. Dont Jérôme Rothen et Luis Fernandez, qui invitent le Suédois à plus de modération et à le prouver sur le terrain.

Quasiment deux ans jour pour jour après son « Avant, à Paris, le public n'avait rien », Zlatan a encore écorné l’histoire du PSG ce mardi, à la veille du 8e de finale retour de Ligue des champions à Chelsea. « Le club est né le jour où les Qataris l’ont racheté », a lâché le Suédois. Une petite phrase qui passe mal auprès des supporters et des anciens du club parisien. « Que ce soit un projet nouveau, il est dans le vrai, il n’y a pas de souci. Après, le PSG a une histoire importante. Je suis bien placé pour le savoir parce que c’était le club de mon enfance et je suis toujours resté supporter de ce club, répond Jérôme Rothen, joueur du PSG de 2004 à 2009. Je ne vois pas pourquoi il dit ça à 24 heures d’un match aussi important. Si ça se passe mal, tout le monde va lui remettre dans les dents. Après, il est peut-être plus fort que ça. Il se sent intouchable, c’est une certitude. »

Rothen : « On dit que Serge Aurier a touché l’institution, Zlatan a fait pareil »

Membre de la Dream Team RMC Sport, Rothen est surtout agacé par les récidives d’Ibra : « Ce n’est pas la première fois qu’il dérape comme ça. C’est devenu une icône et il faut qu’il fasse attention. Il y a eu le "pays de merde" adressé à la France, qu’on a mis sur le compte de l’énervement. Là, il remet un coup derrière la tête des historiques. Quand on dit que Serge Aurier a touché l’institution dans ces propos, Zlatan a fait pareil. J’espère qu’il va marquer l’histoire de la Coupe d’Europe mais, tout grand Zlatan qu’il est, il n’a jamais fait de finale. A l’époque de Canal +, le PSG a eu de grandes ambitions. Il a joué une demi-finale de Ligue des champions. Il a disputé deux finales européennes et en a gagné une. »

Fernandez : « Pour l’instant, ils n’ont battu personne »

C’est justement Luis Fernandez qui occupait le banc parisien lors du sacre de 1996 en Coupe des Coupes. Le membre de la Dream Team RMC Sport se permet donc de remettre deux-trois choses à leur place. « Je lui dis à Zlatan : "Tu joues dans un championnat très moyen, où Robert Lewandowski et Luis Suarez ne marqueraient pas 25 buts, mais 70 !" On l’a pris pour gagner la Ligue des champions et si ce n’est pas le cas, on saura lui dire : "A une prochaine, on va prendre quelqu’un d’autre pour la gagner." Le PSG a battu des grandes équipes au cours de son histoire européenne. Pour l’instant, eux (les joueurs actuels) ne l’ont pas fait, ils n’ont battu personne. Ils veulent marquer l’histoire. On les attend ! »