RMC Sport

Real: Hazard aurait dû choisir le Barça selon son ex-agent

Ex-agent d’Eden Hazard, John Bico regrette, dans une interview à La Dernière Heure, que le Belge ait choisi de quitter Chelsea pour le Real. Pour lui, le style de jeu madrilène lui convenait moins que celui du Barça "où il serait devenu le meilleur joueur du monde".

Après 18 mois minés par les blessures, Eden Hazard est enfin disponible pour un grand rendez-vous du Real Madrid, mardi soir contre Chelsea, son ancien club. Mais pour son ex-agent, John Bico, ce match rappelle aussi "l’erreur", selon lui, qu’a fait le Belge en rejoignant Madrid.

>> Découvrez les offres de RMC Sport et suivez en exclusivité Real-Chelsea

"C’était une erreur d’aller au Real à ce moment-là. C’est son choix à lui. Un choix de cœur, mais pas de raison. Il aurait dû y aller un an avant ou plus tard mais jamais l’année du départ de Ronaldo (un an après en réalité). Passer après lui revient à escalader l’Himalaya à mains nues", juge Bico dans une interview au quotidien belge La Dernière Heure. L’agent a cessé de s’occuper du capitaine des Diables Rouges en 2013.

37 matches joués sur 96 depuis son arrivée

Au Real, Hazard a enchaîné les blessures et n’a pu disputer que 37 matches sur 96 depuis son arrivée, pour quatre buts et sept passes décisives. Mais pour son ex-agent, le style du jeu madrilène explique pour beaucoup les pépins physiques de l’ex-Lillois.

"Eden, ce n’est pas un joueur pour le Real mais pour le Barça. C’est au Barça où il aurait dû aller, là où le ballon court plus que les joueurs à l’inverse du Real où le projet ne correspond pas à la mémoire physiologique de son corps. C’est pour cela qu’il craque de partout. Au Barça, il se serait éclaté, il aurait eu plus de libertés sur le terrain […] il y serait devenu le meilleur joueur du monde", estime Bico.

Pour son ex-agent, Hazard a besoin d’un discours de vérité voire de fermeté quand ses performances ne sont pas à la hauteur. "Eden a 30 ans, il faut arrêter de lui parler comme s’il en avait 12, en le mettant face à ses responsabilités. Quand Mbappé n’est pas bon, Deschamps le sort, le dit et lui dit. Quand les gens parlent d’Eden, c’est mielleux", critique John Bico.

Absent en Ligue des champions depuis le déplacement sur le terrain de l’Inter Milan le 25 novembre, Hazard peut rattraper le temps perdu en cas de bonne performance face à ses anciens partenaires.

Sami Sadik Journaliste RMC Sport