RMC Sport

Real: "Joue pas avec lui", Benzema taille un coéquipier avec Mendy face à Mönchengladbach

Dans une séquence filmée dans le couloir des vestiaires juste avant la deuxième mi-temps de Mönchengladbach-Real Madrid (2-2), Karim Benzema s'adresse à Ferland Mendy en s'exaspérant de la prestation d'un de ses coéquipiers. Très probablement Vinicius.

Le Real Madrid a évité le pire mardi en arrachant le match nul dans le temps additionnel sur le terrain du Borussia Mönchengladbach (2-2), lors de la deuxième journée de la Ligue des champions. Deux buts de Karim Benzema (87e) et Casemiro (90e+3) ont sauvé les hommes de Zinédine Zidane, menés 2-0 et déjà battus la semaine dernière à domicile face au Chakhtior Donestk (2-3).

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour regarder la Ligue des champions

S'il a inscrit de but de l'espoir, Benzema s'est aussi montré exaspéré par la prestation de l'un de ses coéquipiers. Dans une séquence filmée dans les couloirs du Borussia-Park juste avant la reprise de la seconde période, l'ancien Lyonnais s'est entretenu avec son coéquipier français, Ferland Mendy, en tenant des propos sévères sur l'un de leurs partenaires. Très probablement Vinicius.

"Il joue contre nous"

"Il fait n'importe quoi, lâche l'attaquant. Frère, joue pas avec lui, la vie de ma mère. Il joue contre nous." L'échange entre les deux hommes se poursuit mais devient inaudible. Le joueur ciblé n'est pas clairement déterminé mais il semblerait donc s'agir du Brésilien Vinicius. Benzema s'adresse en effet de manière discrète à Mendy comme s'il ne voulait pas être entendu par les joueurs présents à leurs côtés: Federico Valverde, Thibaut Courtois et Vinicius. 

Les deux premiers nommés, exemplaires sur le terrain, n'ont aucune raison objective d'être visés. Le Brésilien, en revanche, est un relais prioritaire pour Mendy sur le terrain puisqu'il évolue juste devant lui sur le côté gauche. Le jeune joueur de 20 ans a livré une nouvelle prestation très décevante avant d'être remplacé par Eden Hazard (70e). 

La presse madrilène accable Vinicius

Il est d'ailleurs le joueur le moins bien noté et le plus critiqué par la presse madrilène, ce mercredi matin. As qualifie son match de "très gris". "Avec la volonté et le désir d'être toujours un agitateur en attaque, mais imprécis à tous les égards, poursuit le quotidien. Il a eu une occasion très claire en seconde mi-temps qu'il a envoyée très largement au-dessus".

Pour Marca, Vinicius "continue de donner à Zidane des raisons de le faire asseoir sur le banc". "Très vertical mais imprécis dans les derniers mètres, détaille encore le quotidien. (...) Il continue sans être décisif et en gâchant les opportunités que lui offre Zidane."

NC