RMC Sport

Real Madrid-Juventus : Pogba et Benzema, les yeux sur les Bleus

-

- - DR

Après un match aller qui a tenu toutes ses promesses à Turin (2-1), la Juventus tentera de créer l’exploit ce soir à Madrid (20h45) face au Real pour une place en finale. En attendant, cette rencontre au sommet verra se croiser les deux stars actuelles du foot français, que sont Paul Pogba et Karim Benzema. Gros plan sur le match dans le match que se livreront à distance les deux coéquipiers en équipe de France.

Demi-finale retour de Ligue des champions oblige, le Real Madrid et la Juventus aligneront, ce soir (à partir de 20h45), leur meilleur onze à Bernabeu. Incontestables avec leur club respectif, Paul Pogba et Karim Benzema reviennent de blessure au meilleur moment pour tenter d’arracher une place en finale. A quelques heures du choc, RMC Sport décrypte l’apport de chacun cette saison, aussi bien en club que sur le front de la Ligue des champions.

Leur trajectoire cette saison en Ligue des champions

POGBA. Par rapport à son âge (22 ans), Paul Pogba est très en avance. Mais dans l’absolu, le jeune joueur formé au Havre ne dispute que sa troisième Ligue des champions. Après une élimination en quart de finale il y a deux ans, et une décevante troisième place en phase de groupe l’année d’après, Pogba et la Juve semblent bien partis pour aller au bout cette saison. Dans son parcours européen, la Vieille Dame doit d’ailleurs beaucoup à son numéro 6, lui qui a marqué le troisième but crucial et décisif contre l’Olympiakos (3-2), pour terminer deuxième du groupe A. Auteur d’une passe décisive en huitième aller contre Dortmund (2-1), « La Pioche » a contracté une blessure au match retour qui l’a stoppé net dans son élan. Pour le moment, il a disputé huit matches dans la compétition cette saison.

BENZEMA. Huit matches, c’est ce qu’a également disputé Karim Benzema en Ligue des champions. Et comme d’habitude, l’attaquant madrilène s’est montré à son avantage avec deux passes décisives et six buts inscrits, dont un particulièrement marquant contre Liverpool (victoire 1-0). Après sa blessure survenue en quart contre l’Atlético, lui aussi est à disposition de son équipe. Mais à la différence du bianconero, lui n’a pas joué le week-end dernier.

Leur état de forme

POGBA. La Juve caracole en tête de son championnat, qu’elle a d’ores et déjà remporté. L’occasion pour l’entraineur, Massimiliano Allegri, de faire tourner son effectif… et de relancer Paul Pogba en vue de la demi-finale retour de Ligue des champions. Pourtant, après deux mois d’absence pour soigner sa cuisse, personne ne s’attendait à voir l’international Français débuter la 35e rencontre de Serie A, contre Cagliari (1-1). Samedi dernier, le milieu de terrain en a donc surpris plus d’un en ouvrant le score pour la Juve. Contrôle orienté en pivot, frappe au premier poteau : Paul Pogba est bien de retour. Au-delà de son 8e but de la saison, l’ancien de Manchester a étonné par son volume de jeu. Une heure d’abattage, avant de laisser sa place et de préparer le rendez-vous de ce soir.

BENZEMA. Côté Benzema, on a bien cru qu’il ne serait pas disponible pour la rencontre de ce soir. Préservé par Ancelotti qui ne voulait pas risquer de rechute pour son joueur, le natif de Lyon n’a pas joué en compétition officielle depuis le 14 avril et sa blessure au genou. Mais de soins en entraînements, le buteur postule pour affronter les Turinois, le tout est de savoir dans quel rôle. « Je ne sais pas si je le mettrai d’entrée de jeu parce qu’il a beaucoup de qualités, ou si je le fais entrer en deuxième mi-temps quand le rythme sera plus bas » a expliqué Ancelotti.

Leur impact sur le jeu

POGBA. Quoi qu’il en soit, les deux joueurs sont définitivement devenus importants, aussi bien à la Juve pour Pogba, qu’au Real pour Benzema. Le premier est ce qu’on appelle un « fuoriclasse » de l’autre côté des Alpes. Capable de décider de l’issue d’un match à lui tout seul, l’homme à la crête blonde est aussi efficace que spectaculaire. Surnommé « Pogboom » pour sa frappe de balle lourde et précise, son retour dans le milieu de terrain turinois ajoute une touche de puissance et de technique aux bianconeri. Alors que le « Golden Boy 2013 » pourrait signer au PSG lors de ce mercato, son équipe actuelle compte bien profiter de ses qualités au moins jusqu’en finale de Ligue des champions.

BENZEMA. A Madrid, Karim Benzema a souvent eu maille à partir avec l’exigeant public de Bernabeu, surtout à ses débuts. Depuis, le meilleur buteur français sous le maillot du Real a mis tout le monde dans sa poche, coéquipiers comme socios. Essentiel pour épauler Bale, mais surtout permettre à Cristiano Ronaldo de briller à la pointe de l’attaque madrilène, Karim Benzema est indispensable dans le 4-3-3 de Carlo Ancelotti. Le Portugais y est même allé de son compliment perso, en déclarant que Benzema était tout simplement « le meilleur attaquant de la Liga et l’un des meilleurs du monde ». Il aura tout loisir de le prouver ce soir… à moins de se faire voler la vedette par son ami et compatriote, Paul Pogba.

Aymeric Malonga