RMC Sport
en direct

Super League en direct: les clubs anglais voulaient 9 clubs engagés

Manchester City

Manchester City - AFP

Lancé il y a un peu plus d'une semaine, le projet de Super League n'a tenu que quelques jours avec le retrait en l'espace de 48 heures des six clubs engagés. Alors que les demi-finales de Ligue des champions se profitent ce mardi et mercredi avec trois clubs dissidents, retrouvez avec notre direct commenté les événements en lien ce lundi 26 avril avec cette crise majeure pour le football européen.

Le directeur général de Leeds démolit les clubs du Big 6

Dans un billet publié dimanche avant la réception de Manchester United en Premier League (0-0), le directeur général de Leeds Angus Kinnear a dit tout le mal qu'il pense des clubs anglais du Big 6, et de leur récente tentative de sédition. En n'hésitant pas à provoquer et tacler ses confrères.

"L'audace d'un Leeds United renaissant, d'un Aston Villa ambitieux, d'un Leicester brillamment géré, d'un West Ham qui se bat pour la Ligue des champions et d'un Everton avec des projets de stade ambitieux ont clairement dépassé les autoproclamés 'big six', écrit-il. Le calendrier de leur plan combiné à la pandémie mondiale n'était pas une coïncidence, il était profondément cynique, et le complot clandestin vis-à-vis des autres actionnaires de la Premier League l'a rendu encore plus séditieux."

Angus Kinnear se demande si le projet de Super League était un "véritable mouvement de séparation", ou "l'acte de brutes de cour de récréation". Mais le résultat est pour lui le même: "C'est une trahison envers tous les vrais supporters", tacle-t-il.

Les clubs anglais voulaient plus de clubs invités

Selon le Daily Mail, les six clubs anglais avaient demandé à leurs homologues européens que cette Super League se fasse dans un système avec plus de clubs invités. Ils souhaitaient inviter jusqu'à 9 clubs, avec des places qualificatives, pour diminuer l'indignation collective autour de ce projet. Les autres clubs européens n'ont pas voulu discuter.

Le projet initial était aussi d'attendre 48 heures pour communiquer à nouveau sur les modalités du projet et les responsables médias des clubs anglais ont été "horrifiésé par cette situation de crise qui s'est rapidement installée.

Bonjour à tous

Bonjour à tous et bienvenue pour suivre les dernières informations relatives à la crise provoquée dans le football européenn par le projet de Super League. Président de l'UEFA, Aleksander Ceferin a promis ce dimanche des sanctions contre les 12 clubs engagés, mais à différentes échelles selon l'investissement de chacun. Les clubs anglais, qui se sont retirés les premiers, devraient être moins sanctionnés que le Real Madrid, le FC Barcelone et la Juventus. Ceferin a aussi indiqué que le projet de réforme de Ligue des champions, qui doit voir le jour à partir de 2024, pourrait encore être modifié.

GL