RMC Sport

The Best: la surprise Messi, qui bat van Dijk, et le palmarès complet

Les sacres de Lionel Messi et de Megan Rapinoe, le plébiscite des Reds de Liverpool Alisson Becker et Jürgen Klopp, la juste récompense de Jill Ellis, le bijou de Daniel Zsori, le geste fort de Marcelo Bielsa... Retrouvez l'intégralité des récompenses décernées lors de la cérémonie The Best Fifa 2019.

Dans le cadre superbe de La Scala de Milan, les récompenses The Best Fifa 2019 ont été décernées ce lundi (en direct sur RMC Sport 1) aux footballeurs, footballeuses et coachs les plus brillants de la saison 2018-2019. Les acteurs et actrices les plus célèbres du monde du ballon rond s'y étaient donnés rendez-vous. Et les récompenses sont tombées les unes après les autres.

Meilleur joueur: Lionel Messi (FC Barcelone et Argentine)

Lionel Messi est enfin sacré. Après avoir assisté aux sacres de Cristiano Ronaldo (2016 et 2017) et de Luka Modric (2018), l'Argentin ajoute le trophée The Best Fifa à son palmarès. Malgré la concurrence du Portugais, à nouveau, et de Virgil van Dijk, l'attaquant du Barça est élu meilleur joueur. Si l'on compte aussi les titres de Meilleur joueur Fifa (avant la naissance des The Best Fifa en 2016), "La Pulga" compte six victoires (2009, 2010, 2011, 2012, 2015 et 2019) et devance donc d'une unité Cristiano Ronaldo (2008, 2013, 2014, 2016 et 2017). C'est une surprise, puisque Virgil van Dijk, impressionnant avec Liverpool (vainqueur de la Ligue des champions) et les Pays-Bas, partait favori.

Meilleure joueuse: Megan Rapinoe (Reign FC et Etats-Unis)

Championne du monde, Ballon d'Or du Mondial et Soulier d'Or du Mondial (6 buts), Megan Rapinoe poursuit sa razzia en 2019 avec ce premier trophée The Best Fifa. L'Américaine iconique a livré un discours fort, comme à son habitude, en recevant son trophée. Elle succède à la Brésilienne Marta et s'impose devant sa compatriote Alex Morgan et l'Anglaise Lucy Bronze.

Meilleur entraîneur masculin: Jürgen Klopp (Liverpool)

Après deux années bleu-blanc-rouge (Zinedine Zidane en 2017, Didier Deschamps en 2018), le prix du meilleur entraîneur change de nationalité. Il revient à l'Allemand Jürgen Klopp, vainqueur de la Ligue des champions avec Liverpool. Il devance Pep Guardiola (Manchester City) et Mauricio Pochettino (Tottenham).

Meilleur entraîneur féminin: Jill Ellis (Etats-Unis)

Championne du monde en 2015 avec les Etats-Unis (soit un an avant la naissance des trophées The Best Fifa), Jill Ellis a récidivé en 2019. La technicienne anglaise devance son compatriote Phil Neville, sélectionneur des Anglaises, et la Néerlandaise Sarina Wiegman, à la tête des Pays-Bas. Jill Ellis succède à Silvia Neid (2016), Sarina Weigman (2017) et Reynald Pedros (2018).

Meilleur gardien: Alisson Becker (Liverpool et Brésil)

Après Gianluigi Buffon (2017) et Thibaut Courtois (2018), le prix du meilleur gardien revient au Brésilien Alisson Becker, vainqueur de la Ligue des champions avec Liverpool. Essentiel durant la campagne européenne des Reds, l'ancien joueur de la Roma a été aussi performant en Premier League.

Meilleure gardienne: Sari van Veenendaal (Arsenal/Atlético de Madrid et Pays-Bas)

C'est la première fois que les gardiennes ont droit à leur propre trophée à la cérémonie The Best Fifa, et la Néerlandaise Sari van Veenendaal est la première lauréate. Finaliste de la Coupe du monde, elle a été transférée cet été d'Arsenal à l'Atlético de Madrid. Elle a été élue devant la Chilienne Christiane Endler (PSG) et devant la Suédoise Hedvig Lindahl (Chelsea/Wolfsburg).

Onze-type masculin

Deux vainqueurs de la Ligue des champions (Alisson Becker et Virgil van Dijk), mais aussi deux purs produits de l'Ajax Amsterdam (Matthijs de Ligt et Frenkie de Jong), quelques habitués et un trident d'attaquant déjà vu en 2018: telle est la composition de ce onze-type.

Alisson Becker - Sergio Ramos, Matthis de Ligt, Virgil van Dijk, Marcelo - Luka Modric, Frenkie de Jong, Eden Hazard - Kylian Mbappé, Lionel Messi, Cristiano Ronaldo.

Onze-type féminin

On retrouve cinq championnes du monde (Kelley O'Hara, Julie Ertz, Rose Lavelle, Alex Morgan et Megan Rapinoe), une vice-championne du mnde (Sari van Veendaal) ainsi que deux Françaises (Wendie Renard et Amandine Henry) dans ce onze-type.

Sari van Veendaal - Lucy Bronze, Nilla Fischer, Kelley O'Hara, Wendie Renard - Julie Ertz, Amandine Henry, Rose Lavelle - Alex Morgan, Megan Rapinoe, Marta.

Prix Puskas du plus beau but: Daniel Zsori (Debrecen/Fehérvar)

Le 16 février 2019: Debrecen accueille Ferencvaros dans le championnat de Hongrie. Et un jeune homme de 18 ans va briller de mille feux. Entré en jeu à la 81e, Daniel Zsori voit d'abord son équipe de Debrecen égaliser à 1-1. Puis, à la 90+3e, sur une ultime action et un dernier centre, l'attaquant s'élève dans les airs et exécute un retourné acrobatique magistral pour offrir la victoire aux siens (2-1). Daniel Zsori succède à Mohamed Salah, lauréat du Prix Puskas en 2018. Il est le premier Hongrois à recevoir ce prix qui porte le nom de son illustre compatriote Ferenc Puskas.

Prix du Fair Play: Marcelo Bielsa (Leeds United)

Le 28 avril 2019, dans le championnat de deuxième division en Angleterre, Leeds parvient à ouvrir le score contre Aston Villa. Mais la situation s'envenime: les joueurs de Villa ne digèrent pas ce but encaissé alors qu'un des leurs était blessé. Lorsqu'il apprend ce fait de jeu, Marcelo Bielsa, l'entraîneur des Peacocks, demande à ses joueurs de laisser les Villains (coachés par John Terry) marquer, pour rétablir l'équité. Un beau geste, alors que les deux clubs étaient à la lutte pour la montée. Au palmarès du prix du Fair Play, l'Argentin Marcelo Bielsa succède à l'Allemand Lennart Thy.

Meilleure supportrice: Sylvia Grecco (Palmeiras)

Nikollas est né grand-prématuré, cinq mois avant le terme prévu de la grossesse de sa maman, Sylvia. Suite à des complications post-natales, le garçon est atteint de cécité et d'une forme légère d'autisme. Mais il a attrapé le virus du football aussi, et comme sa maman, il vibre pour Palmeiras. Son infirmité n'est qu'un obstacle que Sylvia l'aide à surmonter: c'est elle qui lui décrit en direct tout ce qui se passe sur le terrain mais aussi en dehors, afin qu'il vive pleinement chaque match.

dossier :

Lionel Messi

Nicolas BAMBA