RMC Sport

Tottenham-Liverpool: Alisson impérial, la poisse de Sissoko, les notes de la finale

Dans une finale de Ligue des champions longtemps fermée entre Liverpool et Tottenham (2-0), peu d'individualités se sont illustrées ce samedi à Madrid. Mais difficile de ne pas mentionner la main fatale de Moussa Sissoko côté Spurs et la fin de match parfaite d'Alisson à Liverpool.

LIVERPOOL

Salah a lancé les Reds

En transformant, en force, le penalty accordé à Liverpool après une main de Moussa Sissoko, l’Egyptien ne pensait pas offrir aussi vite la sixième Ligue des champions de son club (2e). Et pourtant… Ce cinquième but en 12 match de C1 cette saison restera le plus important de sa carrière. Celui qui a permis aux Reds de gérer la partie jusqu’au deuxième but d’Origi en fin de partie. Grâce à son pressing et ses courses, l'attaquant fut aussi un danger permanent pour la défense de Tottenham. Du bon boulot.

Alexander-Arnold - Robertson, costauds les latéraux

L’arrière gauche et l’arrière droit des Reds ont été des grands acteurs de cette finale assez fermée. Tranchants et intelligents dans toutes leurs interventions, les deux latéraux ont aussi été très précieux sur le plan offensif, n'hésitant pas à tenter leur chance de loin ou adresser des centres vicieux. Du très très haut niveau.

Impérial Alisson

Si Karius avait connu un cauchemar en finale, il y a un an, face au Real Madrid, son successeur, Alisson, a été impeccable. Peu inquiété, le Brésilien a longtemps passé une soirée tranquille. Mais quand les Spurs ont passé la vitesse supérieure, après la pause, l'ancien Romain fut décisif à plusieurs reprises, notamment face à Lucas, Kane et Son. "C'est vraiment un mur, il attire les ballons", lâche admiratif Jérôme Rothen.

Les notes de Liverpool

Alisson Becker 7,5
Trent Alexander-Arnold 7,5
Joël Matip 6
Virgil Van Dijk 7
Andy Robertson 7,5
Fabinho 6
Georginio Wijnaldum 5
Remplacé par James Milner (62e)
Jordan Henderson 6
Mohamed Salah 7
Roberto Firmino 4
Remplacé par Divock Origi (58e)
Sadio Mané 7
Remplacé par Joe Gomez (89e)

TOTTENHAM

Sissoko, quelle poisse

Un début de match cauchemardesque avec ce centre de Mané qui atterrit sur son épaule avant de toucher son avant-bras en pleine surface. Un geste sanctionné par un penalty transformé par Salah. La suite? Si l’ancien Toulousain a été très présent dans le combat physique, il restera le joueur qui a plombé son équipe dans le match le plus important de son histoire. Une mauvaise nouvelle n'arrivant jamais seule, c'est blessé qu'il a dû céder sa place à Dier (74e).

Kane, pari perdu

L’Anglais n’avait pas rejoué depuis le 9 avril et malheureusement pour les Spurs, ça s’est beaucoup trop vu sur la pelouse du Metropolitano. "Mangé" dans chaque duel, il n’avait pas le coup de rein, ni la puissance pour faire parler ses talents de buteur. "Il n’était pas en état de jouer, estime Willy Sagnol. Il n’a fait aucun sprint. On ne voit pas sa gestuelle habituelle." Un peu mieux après la pause, mais insuffisant.

Ali est passé au travers

A l’image de sa feuille morte interceptée sans peine par Alisson (72e), l’Anglais a tout raté. Il n’a fait quasiment aucune différence, et a eu trop de déchet dans son jeu. "Il a fait des mauvais choix", note aussi Jérôme Rothen. On attendait plus de la part du jeune meneur des Spurs et des Trois Lions.

Les notes de Tottenham

Hugo Lloris 5
Kieran Trippier 5
Toby Alderweireld 5,5
Jan Vertonghen 5
Danny Rose 5,5
Harry Winks 5
Remplacé par Lucas Moura (66e)
Moussa Sissoko 4
Remplacé par Eric Dier (74e)
Dele Alli 3,5
Remplacé par Fernando Llorente (82e)
Christian Eriksen 5,5
Heung-Min Son 6
Harry Kane 3