RMC Sport

Tottenham-Liverpool: un avion endommagé, des supporters des Spurs très, très en retard

Près de 200 supporters de Tottenham, qui devaient rallier Madrid pour assister à la finale de la Ligue des champions contre Liverpool ce samedi soir (21h sur RMC Sport et BFMTV), ont connu une très grosse frayeur en devant changer d'avion et d'horaire. Sans être certains d'arriver à temps pour voir leur équipe.

Tout est une question de timing en football, sur le terrain... et surtout en dehors. Des dizaines de fans des Spurs l'ont appris à leur dépens. Plusieurs vols ont été affrétés ce samedi, pour transporter plusieurs centaines de supporters de Tottenham à Madrid, où leur équipe dispute ce samedi la finale de la Ligue des champions contre Liverpool (21h sur RMC Sport et BFMTV). 

>>> Cliquez ici pour suivre l'avant-match en direct

Sauf qu'un appareil de Thomas Cook a connu une mésaventure et s'est retrouvé bloqué au sol, après une "collision avec un oiseau". 200 fans de Tottenham devaient l'emprunter et ont dû se résoudre à changer d'avion. "L'un de nos six vols charters transportant des supporters de Tottenham à Madrid a été victime d'une collision avec un oiseau en rejoignant l'aéroport de Londres et n'est pas en mesure d'opérer avec sûreté", explique la compagnie sur Twitter.

>>> Cliquez ici pour voir la Ligue des champions en vous abonnant à RMC Sport

Une heure et demie pour rejoindre le stade

"Nous avons affrété un autre vol pour acheminer les fans restants à temps pour le match, insiste la compagnie. Les cinq autres appareils ont atterri à Madrid." A temps. Belle promesse. Sera-t-elle tenue? Ce vol retardé est supposé se poser à 19h30 à l'aéroport madrilène contre environ midi pour le vol initialement programmé. Ce qui ne laisse donc qu'une heure et demie aux passagers pour rejoindre le Metropolitano, où se joue la finale.

Un trajet qui, quand la circulation est fluide, est estimé à un quart d'heure en voiture. Mais nous sommes samedi, un soir de finale de Ligue des champions. En transports en commun, l'itinéraire est évalué à une bonne demi-heure en métro, un peu moins d'une heure en bus. En espérant qu'il n'y ait pas de bagages à récupérer à l'aéroport...

A.Bo