RMC Sport

UEFA: un fonds de secours à 6 milliards d'euros bientôt créé pour les clubs?

Financé par des banques et des sociétés d'investissement, un fonds de secours de l'UEFA, avec une dotation de six milliards d'euros, pourrait voir le jour. L'instance dirigeante du football européen souhaite venir en aide aux clubs européens, qui croulent sous les dettes depuis la crise économique.

Le football européen tient peut-être son plan Marshall. Pour aider les clubs les plus frappés par la crise économique engendrée par la pandémie de Covid-19, l'UEFA envisage de créer un fonds de secours à sept milliards de dollars (soit environ six milliards d'euros). Selon le New York Times, qui dévoile ce mercredi cette information, l'argent serait apporté par des banques et des sociétés de capital-investissement (Citigroup et UniCredit sont notamment citées).

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour regarder le meilleur de la Ligue des champions

L'UEFA aurait déjà présenté les contours du projet aux concernés, par le biais de l'Association européenne des clubs. Les premiers bénéficiaires seraient les clubs les plus en difficulté parmi les qualifiés à la Ligue des champions, la Ligue Europa et la Ligue Europa Conférence. Le remboursement des aides versées se ferait sur les dotations et primes versées aux participants des compétitions européennes.

Des taux d'intérêt plus bas

Si le fonds de secours se met réellement en place, les clubs dans le besoin auraient beaucoup plus intérêt à emprunter à l'UEFA plutôt que de souscrire directement auprès d'un établissement bancaire. Car les taux d'intérêts seraient beaucoup plus bas. Cela s'explique par le choix de l'instance dirigeante du football européen de garantir les six milliards d'euros avec les revenus générés par les compétitions. Le risque pour les banques est donc moins important.

Avec ce fonds de secours, l'UEFA n'espère pas simplement remettre à flots les grands clubs, dont ceux comme le FC Barcelone et la Juventus qui ont voulu prendre la poudre d'escampette avec la Super League. Il s'agirait aussi de redynamiser l'ensemble du marché des transferts, aujourd'hui atone parce que les clubs manquent de liquidité et qu'ils croulent sous les dettes liées à de précédents achats de joueurs.

https://twitter.com/julien_absalon Julien Absalon Journaliste RMC Sport