RMC Sport

Villas Boas: "Malheureusement, l’OM n’a pas l’argent pour faire venir Guardiola"

Après la lourde défaite de l’OM face à Manchester City ce mardi en Ligue des champions (0-3), André Villas Boas s'est montré assez fataliste et agacé en conférence de presse.

Le PSG et Manchester City, trop riches pour lui. Comme avant de défier le club parisien en Ligue 1, même si cette saison l’issue a été positive avec la victoire au Parc des Princes en septembre, André Villas Boas a appuyé sur la différence de moyens entre l’OM, qu’il entraîne, et les mastodontes européens, quelques instants après la lourde défaite marseillaise face au club anglais lors de la 2e journée de Ligue des champions ce mardi soir au Vélodrome (0-3). Avec un agacement difficilement masqué.

"La dernière fois que j’ai tenté quelque chose de différent contre une équipe de ce niveau, on a pris 4-0 et vous m’avez massacré (PSG-OM en 2019, ndlr), a d’abord rappelé André Villas Boas en conférence de presse. Tous les choix que je prends, maintenant, sont mauvais… Vous commencez à entrer dans le système, bloc haut, bloc bas… Il ne faut pas abuser, quand même."

"Malheureusement, vous avez AVB avec cette tactique"

"City, c’est City… Ils ont aussi dépensé un milliard en cinq ans, a ajouté le coach portugais de l’OM avant de se montrer résigné sur sa capacité à proposer autre chose. C’est une équipe qui joue très bien, qui a un coach qui est un phénomène. Il a toujours joué sur la possession du ballon. Malheureusement, Marseille n’a pas d’argent pour faire venir Guardiola. Si tu as Guardiola ici, un jour tu peux avoir précisément ça à Marseille. Malheureusement, vous avez AVB avec cette tactique et il essaye de faire le mieux possible pour l’équipe."

Un peu plus tôt, au micro de RMC Sport, André Villas Boas avait défendu sa tactique défensive et ses joueurs: "Ce n'est pas une nouveauté, on n'allait pas jouer en 4-4-2 losange ou en 4-3-3 contre City. Le bloc n'était pas trop bas, il était parfait. (…) Aujourd'hui, ça n'a pas fonctionné pour nous. Le coaching est perdant, mais la stratégie n'est pas différente des autres équipes. Il ne faut pas dire de conneries".

LP avec FGe