RMC Sport

France-Espagne: les Espagnols crient au scandale sur le but de Mbappé

La victoire de l'équipe de France face à l'Espagne, en finale de Ligue des nations (2-1) ce dimanche, passe mal au-delà des Pyrénées. Selon les Espagnols, l'arbitrage est en cause sur un but validé malgré un hors-jeu de Kylian Mbappé et une main non sifflée de Jules Koundé.

L'Espagne crie à l'injustice voire au scandale, après la défaite de la Roja en finale de la Ligue des nations contre l'équipe de France ce dimanche (2-1). Plusieurs décisions arbitrales ne passent pas côté espagnol. "Injustice. Point", a simplement tweeté Josep Pederol, présentateur de la célèbre émission El Chiringuito.

Une injustice qui s'affiche un peu partout. Le principal point de colère de l'Espagne concerne le but de la victoire, signé Kylian Mbappé, validé malgré une position de hors-jeu assez clair de l'attaquant du PSG au départ de l'action. C'est en fait le rôle d'Eric Garcia qui a poussé le VAR à trancher en faveur des Bleus. La Une de Marca est tranchée: "Ils détruisent le football", titre le quotidien le plus lu en Espagne ce lundi.

Le défenseur du Barça a lui déploré les justifications de l'arbitre. "J’effleure le ballon et l’arbitre me dit que puisque que je joue le ballon, je remets en jeu Mbappé. Il m’a dit que j’aurais dû ne pas toucher le ballon. Cette règle est dure pour nous les joueurs", regrette-t-il sur la Cadena COPE, espérant voir la règle évoluer.

"Tous ceux qui jouent au football savent qu'il est hors-jeu, insiste Mikel Oyarzabal dans des propos relayés par Marca. Celui qui a fait cette règle n'a jamais joué au foot, il ne sait pas ce qu'il se passe. Eric ne veut pas jouer le ballon, il veut le dégager. L'arbitre dit qu'il veut le jouer... Cela m'est déjà arrivé et il faudrait changer ça."

Azpilicueta s'interroge sur le rôle du VAR

Aymeric Laporte note d'ailleurs que "chaque arbitre interprète les règles à sa manière". Le défenseur de Manchester City, qui a choisi de porter le maillot de l'Espagne plutôt que celui des Bleus, assure au passage que la Roja a "montré un meilleur visage que la France".

Le but de Kylian Mbappé validé par le VAR est dans toutes les têtes. "Je ne comprends pas, lâche Cesar Azpilicueta. L'arbitre est là pour décider. Je les invite à aller voir eux-mêmes l'écran du VAR. Le hors-jeu est clair mais il répond qu'Eric (Garcia) a la possibilité de jouer le ballon. Il ne prend pas la décision, c'est le VAR qui décide et ça me pose question." De son côté, Luis Enrique esquive, confiant en conférence de presse ne pas avoir "l'habitude de parler des arbitres".

La main de Koundé également ciblée

La main de Koundé à la demi-heure de jeu de France-Espagne
La main de Koundé à la demi-heure de jeu de France-Espagne © Capture écran M6

Si elle fait moins polémique, la main non sifflée de Jules Koundé à la demi-heure de jeu a, sur le coup, fait réagir. Une main "très claire" notait Marca durant le match. As parlait de "polémique" en mettant la capture écran de l'action en avant. Mais à ce moment de la rencontre, il y avait 0-0. Et la règle des mains est sujette à discussion depuis longtemps. Une polémique en a donc effacé une autre. "Ils tombent la tête haute", préfère retenir Mundo Deportivo. Les Espagnols auront du temps pour ruminer.

https://twitter.com/apobouchery Apolline Bouchery Journaliste RMC Sport