RMC Sport

Ligue Europa : Guingamp assure, Lille et Saint-Etienne piétinent

-

- - AFP

L’En Avant Guingamp a dominé le PAOK Salonique grâce à un superbe doublé de Sylvain Marveaux, ce jeudi en Ligue Europa (2-0). Largement dominé sur la pelouse de Wolfsburg, Lille est parvenu à arracher un match nul pas franchement mérité (1-1). Saint-Etienne n'a pas réussi à dompter le Dnipro à Geoffroy Guichard (0-0).

Saint-Etienne encore trop poussif

Le Chaudron va peut-être finir par se lasser. A chaque fois, c’est la même histoire. Un refrain rejoué en boucle dès que la Coupe d’Europe s’offre une visite dans le Forez. Contre le Dnipro Dnipropetrovsk, l’AS Saint-Etienne a une nouvelle fois déçu ce jeudi en Ligue Europa. Malgré le soutien sans faille de Geoffroy-Guichard, les joueurs de Christophe Galtier n’ont pas su trouver l’ouverture face au leader du championnat d’Ukraine, invaincu cette saison. Un triste 0-0 qui aurait même pu virer au cauchemar si Stéphane Ruffier n’avait pas détourné un penalty bêtement concédé par Loïc Perrin, de retour de blessure (28e).

Après avoir poussé fort pour arracher la décision en fin de rencontre, les Verts, déjà accrochés en Azerbaïdjan par Karabagh Agdam (0-0), doivent se contenter de ce nouveau partage des points. Un résultat qui les place tout de même en deuxième position du groupe F, derrière l’Inter Milan. Pour espérer atteindre les 16es de finale, il faudra maintenant appuyer sur l’accélérateur face aux Nerazzurri. D’abord à San Siro, le 23 octobre. Avant une nouvelle soirée européenne à domicile le 6 novembre. En espérant enfin de gros frissons.

Lille s’en sort bien à Wolfsburg

Cinq minutes. C’est l’intervalle durant lequel Lille a effleuré la victoire ce jeudi à Wolfsburg en Ligue Europa. Le temps pour Kevin De Bruyne d’envoyer une merveilleuse reprise de volée dans le but de Vincent Enyeama, jusqu’alors impérial sur sa ligne (82e). Un coup de canon qui a logiquement récompensé une équipe allemande séduisante, mais incroyablement maladroite dans le dernier geste. A force de croquer une action toutes les minutes, les partenaires de Joshua Guilavogui, très disponible dans l’entrejeu, ont permis au LOSC de croire au hold up. Sans trembler, Divock Origi s’est chargé de transformer un penalty sifflé pour une main dans la surface (77e). Avant que Nolan Roux ne rate l’immanquable seul face aux buts (81e).

Malgré une prestation défensive inquiétante, les hommes de René Girard repartent finalement avec un nul pas franchement mérité (1-1). Mais les troisièmes de Ligue 1, qui possèdent pourtant l’arrière garde la plus hermétique de notre championnat, s’en contenteront. Largement. Après avoir déjà partagé les points face à Krasnodar (1-1), les Dogues se retrouvent deuxièmes du groupe H, à égalité avec les Russes, qui ont accroché le leader Everton (1-1).

Marveaux sort le grand jeu contre le PAOK

Une reprise du droit dans le petit filet et un coup franc chirurgical. Le tout en trois minutes. C’est peu dire que Sylvain Marveaux, qui a également touché la barre, a régalé le Roudourou face au PAOK Salonique ce jeudi en Ligue Europa (2-0). A lui seul, le milieu de terrain de Guingamp a terrassé le leader du championnat grec en s’offrant un doublé retentissant (47e, 50e). Six cents fans avaient pourtant fait le déplacement dans les Côtes d’Armor pour soutenir les partenaires de Razvan Rat, faciles vainqueurs du Dynamo Minsk lors de la première journée (6-1).

Mais l’En Avant, corrigé 3-0 sur la pelouse de la Fiorentina et lanterne rouge de Ligue 1, a su élever son niveau pour s’offrir une soirée de gala. L’indice UEFA du football français ne s’en plaindra pas. Grâce à ce joli succès, les Bretons se retrouvent deuxièmes du groupe K, à égalité de points avec le PAOK. La Fiorentina, vainqueur 2-0 sur le terrain de Minsk, fait la course en tête.

dossier :

EA Guingamp

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur