RMC Sport

Liverpool: Diouf accuse Gerrard de jalousie… et de racisme

El-Hadji Diouf et Steven Gerrard

El-Hadji Diouf et Steven Gerrard - AFP

Dans un entretien accordé à la station sénégalaise Radio Futurs Médias, El-Hadji Diouf a accusé Steven Gerrard de racisme. Critiqué par l’ancien capitaine des Reds dans son autobiographie, l’ancien Lensois pense même que « Stevie G » est jaloux de lui.

El-Hadji Diouf a une très haute estime de lui-même. Alors, lorsqu’il a appris que Steven Gerrard l’avait qualifié de « pire recrue » qu’il ait vue à Liverpool, le Sénégalais n’a pas tardé à répliquer. Et plutôt très violemment. Dans un entretien accordé à Radio Futurs Médias, l’ancien joueur des Reds (2002-2004) n’a pas hésité à accuser le milieu de terrain anglais de racisme.

« On a tous vu comment il a rendu la vie difficile à Mario Balotelli à Liverpool, déclare Diouf. Je l'avais prévenu. Liverpool n'est pas une équipe qui accueille les noirs, à moins qu'ils ne soient des Anglais. C'est de notoriété publique. Gerrard n'a jamais aimé les blacks. Quand j'étais à Liverpool, je lui montrais que j'étais noir, que je n’étais pas Anglais, mais je ne me laissais pas marcher sur les pieds. Tout le temps que j'y ai passé, il n'a jamais osé me regarder dans les yeux. » 

Diouf : « Ce que j’ai réalisé en football, il ne l’a pas fait »

Avec un impressionnant total de trois buts en cinquante-cinq matchs de Premier League sous le maillot des Reds, Diouf a également assuré, droit dans ses bottes, qu’il était largement meilleur footballeur que « Stevie G ».

« Gerrard est juste jaloux, clame Diouf. Ce que j’ai réalisé en football, il ne l’a pas fait. Quand je suis venu à Liverpool, je suis venu avec le statut de boss et lui, il y habite. Moi, je suis respecté dans le football mondial, les plus grands experts du foot m’ont désigné parmi les sept meilleurs joueurs d’une Coupe du monde (en 2002, ndlr), parmi les 100 meilleurs joueurs du siècle. Plusieurs grands joueurs n’en faisaient pas partie. Partout où je vais, hors de mon pays, on m’adule, et lui, partout où il ira en dehors de sa ville de Liverpool, il sera insulté. » Si Diouf le dit…

Alexandre Alain Rédacteur