RMC Sport

Mondial 2022: la passe de six pour le Brésil avec un Neymar de gala

Buteur et passeur décisif, Neymar a grandement contribué à la victoire du Brésil face au Paraguay ce mardi (2-0). La Seleçao a enchaîné un sixième succès de rang lors des qualifications pour le Mondial 2022.

Et de six! Le Brésil a battu le Paraguay 2-0 à Asuncion mardi, grâce à un but et une passe décisive de Neymar, qui a offert à la Seleçao son sixième succès en autant de rencontres de qualifications pour le Mondial-2022.

D'une frappe toute en finesse sur un centre de Gabriel Jesus, la star du PSG a inscrit son 66e but en 105 matches sous le maillot brésilien, à 11 longueurs du Roi Pelé. Le numéro 10 est ainsi devenu le meilleur buteur du Brésil en qualifications pour la Coupe du Monde, avec 11 réalisations, à égalité avec Zico et Romario.

Neymar a également donné un caviar au Lyonnais Paqueta, entré à la mi-temps, qui a doublé la mise dans les arrêts de jeu. Il avait déjà eu un but et une passe décisive à son actif vendredi, lors de la victoire 2-0 sur l'Equateur. Irresistible, la Seleçao poursuit son carton plein: 18 points, six de plus que l'Argentine, avec 16 buts marqués et seulement deux encaissés.

Le Brésil n'avait pas débuté des qualifications par six victoires consécutives depuis celles du Mondial-1970. Avec l'une des plus grande équipes de tous les temps, la Seleçao avait ensuite remporté au Mexique le troisième de ses cinq titres, grâce à des légendes comme Pelé, Tostao ou Rivellino.

Même si le match s'est joué à huis clos, les hommes de Tite ont réussi un bel exploit: la dernière victoire brésilienne au Paraguay en qualifications remontait à 1985 (2-0). "C'est toujours très difficile de jouer ici, mais nous avons fait un excellent match", a déclaré le défenseur parisien Marquinhos à l'issue de la rencontre.

La Copa América en suspens

Survoltés, les Brésiliens ont aussitôt pris les Paraguayens à la gorge, grâce à un Gabriel Jesus virevoltant, auteur d'un bon débordement puis d'un centre au cordeau pour l'ouverture du score de Neymar (4e). Le Paraguay a tenté de réagir dans la foulée, mais Ederson s'est envolé pour détourner un frappe surpuissante d'Alderete (7e) et Militao est intervenu in extremis sur un tir d'Almiron (23e).

Mais le Brésil, très dangereux sur les ailes s'est procuré de nombreuses autres occasions avec Richalison (12e, 59e), Marquinhos sur corner (54e), Richarlison (59e) et Neymar (64e). Le Paraguay a poussé sur la fin pour tenter de maintenir son invincibilité de près de 36 ans face aux Brésiliens sur ses terres, mais c'est Paqueta qui a eu le dernier mot, sur une offrande de Neymar (90+2).

Dimanche, la Seleçao est censée affronter le Venezuela, à Brasilia, pour le match d'ouverture de la Copa América, mais la réalisation de ce tournoi au Brésil reste en suspens. Jeudi, la Cour suprême va juger deux recours réclamant l'annulation de la compétition à cause de la situation sanitaire alarmante du Brésil, où plus de 476.000 personnes sont mortes de Covid-19, avec une troisième vague en vue dans les prochaines semaines.

"Nous ne nous sommes jamais refusés à porter ce maillot, c'est notre rêve de gosse. Maintenant on va voir ce qui est décidé", a affirmé Marquinhos, mettant fin aux rumeurs de boycott des joueurs de la Seleçao.

GL avec l'AFP