RMC Sport

Mort de Maradona: Sa loge à la Bombonera, seule lumière au milieu du quartier de la Boca

Boca Juniors a rendu aussi hommage à la légende du football argentin, Diego Maradona, qui s'est éteinte mercredi, à l'âge de 60 ans. Dans la nuit, la loge de Maradona dans la stade de la Bombonera était la seule lumière dans une partie de Buenos Aires qui pleurait la mort de son idole.

Les hommages se multiplient après l’annonce de la mort de Diego Maradona à l'âge de 60 ans, décédé mercredi, d’un arrêt cardiaque. Alors que le quartier de Boca Juniors s’endormait, dans la douleur de la perte de son idole, une seule lumière restait visible dans cette partie de la ville. Celle de la loge de Diego Armando Maradona au stade de la Bombonera. Un hommage vibrant signifiant qu'El Pibe de Oro restera toujours dans les mémoires de Boca Juniors et de ses supporters.

Un acte symbolique envers l’Argentin qui a marqué l’histoire du club de Buenos Aires. Tout d’abord au début de sa carrière en 1981-1982 remportant un titre de champion d’Argentine. Pour y ensuite revenir en tant que légende et y terminer sa carrière de 1995 à 1997, marquant de son empreinte, "los Xeneizes", réalisant 35 buts, lors de ses deux passages. Un club de cœur donc, pour Maradona, là où il n’a jamais pu réaliser son rêve d’être à la tête de l’équipe de ses débuts.

Le match de Boca Juniors reporté 

C'est une perte qui a chamboulé Boca Juniors et tout ses supporters, alors que l'équipe de première division argentine devait jouer contre l’Internacional à l'occasion des huitièmes de finale aller de la Copa Libertadores. Un match qui était programmé à l’origine dans la nuit de mercredi à jeudi. Une rencontre logiquement décalée d’une semaine.

Une multiplication d'hommages

Des hommages vibrants se succèdent depuis l’annonce de la mort de Diego Armando Maradona. L’un des plus forts symboles est le changement de nom temporaire du championnat argentin pour le mettre à son nom. De même pour le stade de Naples, là où il a écrit une grande partie de sa légende. Ce jeudi, à Buenos Aires, des milliers de fans se précipitent pour se rendre devant le cercueil du numéro 10 lors de la veillée funéraire au palais présidentiel.

ALR