RMC Sport

Mort de Maradona: Zidane, Pelé, Macron rendent hommage, le stade de Naples renommé

Diego Maradona

Diego Maradona - ICON Sport

Diego Armando Maradona, légende du football, est mort à l'âge de 60 ans. Sa disparition a été confirmée par son porte-parole auprès de l'AFP. L'ancien numéro 10 argentin, champion du monde 1986, auteur de la "Main de Dieu" et idole de Naples, souffrait de multiples problèmes de santé. Il avait été récemment hospitalisé. Suivez toutes les réactions en direct sur RMC Sport.

[00h15]

Emmanuel Macron rend hommage à Maradona

"Le Président de la République salue ce souverain incontesté du ballon rond que les Français ont tant aimé. A tous ceux qui ont économisé leur argent de poche pour compléter enfin l’album Panini Mexico 1986 avec sa vignette, à tous ceux qui ont tenté de négocier avec leur compagne pour baptiser leur fils Diego, à ses compatriotes argentins, aux Napolitains qui ont dessiné des fresques dignes de Diego Riveira à son effigie, à tous les amoureux de football, le Président de la République adresse ses condoléances émues. Diego se queda", écrit le président de la République dans un communiqué. 

[00h03]

Le stade de Naples sera renommé en l'honneur de Maradona

Cela va donc très vite. Alors qu'une loi prévoit d'attendre dix ans au moins en Italie pour rebaptiser un édifice en l'honneur d'une personnalité, le stade San Paolo va être renommé en l'honneur de Diego Maradona. La proposition sera, sauf retournement de situation, acceptée ce lundi par la commission de la toponymie de la municipalité de Naples.

[23h40]

Zidane se dit "profondément" touché

Au micro de la chaîne espagnole Movistar après la victoire 2-0 du Real Madrid contre l'Inter en Ligue des champions, Zinedine Zidane a salué la mémoire de Diego Maradona. "C'est une perte énorme pour le monde en général, et pour le monde du football", a notamment déclaré l'entraîneur français, qui se dit "profondément" touché. "J'ai gravé dans ma tête son Mondial 1986. Cela nous touche profondément, nous sommes désolés, surtout pour sa famille. Je n'ai pas de mots. Nous sommes très tristes de cette nouvelle", a-t-il conclu.

[23h35]

Villas-Boas souhaite que la FIFA retire le numéro 10, en hommage à Maradona

En conférence de presse après la défaite 2-0 de l'OM contre Porto, au Vélodrome, André Villas-Boas a commenté la mort de Diego Maradona. Il en a profité pour soumettre une idée: "C'est évidemment un coup dur. Je voudrais que la FIFA laisse tomber (sic) le numéro 10 pour toutes les compétitions, toutes les équipes. Je pense que c'est le plus bel hommage qu'on peut rendre au meilleur joueur de toute l'histoire. C'est une perte incroyable pour le monde du football".

[22h27]

Le maire de Naples veut donner le nom de Maradona au stade de la ville

"Donnons le nom de Diego Armando Maradona au stade San Paolo!!!", a plaidé sur Twitter Luigi de Magistris, qui n'est autre que le maire de la ville de Naples. "Diego a fait rêver les gens. Il a racheté Naples grâce à son génie", a aussi écrit l'édile. Rebaptiser le stade est aussi une idée partagée par Aurelio De Laurentiis, le président du SSC Napoli, comme il l'a fait savoir plus tôt sur RMC et BFMTV.

[22h19]

Ronaldinho raconte son admiration pour Maradona

Sur les réseaux sociaux, l'ancien footballeur brésilien Ronaldinho a partagé un message touchant: "J'adresse mes sentiments à la famille et à tous ceux qui aiment ce génie. Mon ami, mon idole, mon numéro 10, je te remercie pour chaque moment passé en ta compagnie, que ce soit lors de matchs ou pour un simple dîner. Nos conversations ont toujours été très spéciales et je chérirai tous les moments de joie passés ensemble sur le terrain, où j'étais là pour t'admirer et rendre hommage à ta grandeur".

[22h13]

Les larmes en plein direct de Valdano, champion du monde avec Maradona

Jorge Valdano, devenu champion du monde en 1986 avec Diego Maradona, n'a pu retenir son émotion au moment d'évoquer à la télévision espagnole le décès de l'emblématique numéro dix de l'Argentine. Plus d'informations à lire dans notre article.

[22h03]

Pep Guardiola: "Ce qu'il a fait est incroyable"

Victorieux 1-0 contre l'Olympiacos avec Manchester City, Pep Guardiola a réagi après le match à la mort de Diego Maradona: "Ce qu'il a fait pour le monde du football est incroyable. C'est difficile de trouver une personne ou un joueur qui a plus aimé le jeu que lui. Sur tous les plans".

[21h52]

Le corps de Maradona autopsié

Une autopsie sera menée dès ce mercredi soir (16h00, heure de Buenos Aires) sur le corps de Diego Maradona, a annoncé la justice argentine. Les examens serviront à déterminer les causes précises de la mort du footballeur argentin, qui avait été récemment hospitalisé pour plusieurs problèmes de santé. Les premiers éléments de l'enquête permettent d'ores et déjà d'établir qu'aucun signe de violence n'a été constaté.

[21h33]

La réaction de Roxana Maracineanu, ministre déléguée aux Sports

"Idole de tout un peuple et même bien au-delà, idole de tous les amoureux du jeu, véritable artiste, «El Pibe de Oro» aura marqué plusieurs générations par son talent hors norme balle au pied et son sens du spectacle, sur et dehors des terrains. (...) Aujourd'hui, les amoureux du jeu sont tristes, ils ont perdu l'un des leurs".

[21h29]

À revoir: notre reportage sur la fièvre autour de Maradona au coeur du Clasico de la Plata

[21h25]

Veillée funèbre en Argentine

La présidence de la République argentine annonce une veillée funèbre à partir de jeudi au palais présidentiel, la Casa Rosada. Cet hommage aura lieu pendant trois jours, a indiqué Mario Huck, porte-parole de la présidence pour la presse internationale.

[21h00]

L'hommage simultané en Ligue des champions

[20h49]

Noël Le Graët, président de la FFF: "Maradona faisait partie de ces rares génies"

"Le monde du football vient de perdre l'une de ses légendes. Diego Maradona faisait partie de ces rares génies qui ont marqué l'histoire de notre sport à travers les décennies. Nous garderons tous de lui l'image d'un technicien hors normes, d'un buteur exceptionnel, capable de sublimer le jeu. Nous avons une pensée émue pour tous nos amis argentins".

[20h20]

Des photos des hommages à Naples

[20h09]

Jacques Santini sur BFMTV: "C'était inimaginable de le côtoyer"

Ancien sélectionneur des Bleus, Jacques Santini avait aussi entraîné Toulouse de 1985 à 1989. En 1986, en Coupe de l'UEFA, le TFC avait éliminé le Napoli de Diego Maradona, tout juste champion du monde. Il se souvient sur BFMTV: "C'était pour moi quelque chose d'inimaginable de côtoyer, même comme adversaire, Diego Maradona. (...) À notre époque, ça ne pouvait être qu'un modèle. C'était fabuleux. On ne pouvait être qu'attiré par ce phénomène". 

[19h59]

Yannick Stopyra parle sur BFMTV de la rivalité entre Maradona et Platini

[19h52]

L'hommage de Francesco Totti

"Il a écrit l'histoire du football. Ciao Diego".

[19h45]

Le prochain match de Boca Juniors reporté

Boca Juniors, ancien club de Diego Maradona, devait jouer ce soir contre l'Internacional en Copa Libertadores. Mais la rencontre a été reportée à la semaine prochaine, sur demande de la direction argentine, touchée par la mort du champion du monde 1986, comme le rapporte Olé.

[19h38]

Un superbe hommage rendu par des supporters à Naples, selon TyC Sports

[19h31]

La Juventus partage le coup franc de Maradona... contre la Juventus

Ce coup franc indirect a marqué l'histoire. En novembre 1985 avec le Napoli, Diego Maradona fait sensation en inscrivant un coup franc indirect contre la Juventus. Un but qui a donné la victoire 1-0 au club napolitain. Pour lui rendre hommage, la Vieille Dame a partagé la vidéo de cette action mythique.

[19h25]

Jean-Michel Blanquer, ministre des Sports: "Adiós El Pibe de Oro"

"L’Argentine et le monde du football sont en deuil. C'était une légende. Une légende du football qui aura marqué des générations. Diego Maradona s'est en allé, mais l'histoire se souviendra de son jeu et de ses buts d’anthologie", a tweeté Jean-Michel Blanquer, ministre des Sports.

[19h18]

Le portrait de Diego Maradona, une icône du football, une rockstar pour le monde entier

Dribbleur de génie, idole des Argentins et de tous les amateurs de ballon, mais aussi personnage excessif aux multiples faiblesses, Diego Maradona a mené une carrière et une vie hors du commun. Pour en savoir plus sur ce personnage singulier et exceptionnel, cliquez ici pour lire notre article.

[19h13]

La minute de silence en Ligue des champions

Un moment de recueillement a bien été observé lors des deux matchs de Ligue des champions qui ont déjà démarré ce soir à 18h55 (Olympiacos-Man City sur RMC Sport 2 et M'Gladbach-Shakhtar sur RMC Sport 3). Ce sera aussi le cas pour les rencontres de 21h00 et celles de Ligue Europa jeudi. "Diego Maradona a atteint la grandeur en tant que joueur merveilleux doté d'un génie et d'un charisme qui lui sont propres", a déclaré Aleksander Čeferin, président de l'UEFA.

[19h07]

Lionel Messi réagit: "Diego est éternel"

Héritier de Diego Maradona, Lionel Messi s'est exprimé sur Instagram: "C'est un jour très triste pour tous les Argentins. Il nous quitte, mais ne disparaît pas, parce que Diego est éternel. Je pense à tous les beaux moments que j'ai passés avec lui. Je profite de l'occasion pour adresser mes condoléances à toute sa famille et à ses amis. Repose en paix".

[19h00]

Sur RMC, l'ancien directeur sportif du Napoli assure que Maradona n'a jamais voulu rejoindre l'OM

C'est une des petites histoires savoureuses de la vie de Diego Maradona. À l'été 1989, l'Olympique de Marseille de Bernard Tapie avait tenté de le recruter. Mais Luciano Moggi, directeur sportif du Napoli à l'époque, donne sur RMC son point de vue sur ce transfert manqué: "Naples avait décidé de ne pas transférer Maradona. Bernard Tapie savait très bien que ça ne se produirait pas. Il s'en est servi pour faire un peu de publicité et pour servir ses intérêts. Maradona a toujours voulu rester à Naples. Il y a eu des offres de Tapie, évidemment, mais à aucun moment il n'a demandé à quitter le Napoli".

[18h57]

"Merci pour tout, Diego", salue le Barça

Recruté aux Boca Juniors, Maradona a disputé 58 matches et a marqué 38 buts sous le maillot blaugrana entre 1982 et 1984, avant son départ pour Naples.

[18h52]

Une banderole "RIP Diego" ce soir au Vélodrome

Les supporters de l'Olympique de Marseille, qui avaient déjà installé un tifo plus tôt dans la journée au Vélodrome pour la réception du FC Porto en Ligue des champions (en direct sur RMC Sport 1 à partir de 21h00), ont eu droit à une dérogation pour installer une banderole "RIP Diego". Un drapeau argentin sera aussi déployé.

TM et FG

[18h49]

"Pour le moment, c'est le temps des larmes", pleure le club de Naples

"Tout le monde attend nos mots. Mais quels mots pouvons-nous utiliser pour exprimer une douleur comme celle que nous ressentons? Pour le moment, c'est le temps des larmes, puis viendra celui des mots", peut-on lire sur le compte Twitter du SSC Napoli, qui avait écrit "Ciao Diego" dans un tweet précédent.

[18h42]

Le nom de Maradona donné au stade du Napoli? De Laurentiis l'envisage

Aurelio De Laurentiis a ouvert la porte à cette possibilité sur RMC: "Le stade de Naples nécessite encore beaucoup de travaux. Cela pourrait être une idée, de l'appeler San Paolo-Maradona. C'est quelque chose dont on peut peut-être parler". Il s'est également exprimé en ce sens sur BFMTV: "C'est peut-être le prochain pas qu'on va faire".

[18h39]

Président du Napoli, Aurelio De Laurentiis ému sur RMC

Aurelio De Laurentiis, président du SSC Napoli, s'est exprimé sur l'antenne de RMC: "Maradona, c'était une légende. Le phénomène le plus important du football. Il n'y a pas de comparaison avec quiconque. Lui, c'était unique. Un génie, un peintre du football: maudit et formidable, un peu caravagesque. Demain soir, on va jouer la Ligue Europa. Je voudrais faire passer des visages de Maradona pendant tout le match. On va voir si l'UEFA nous donne l'autorisation".

[18h37]

Cristiano Ronaldo dit adieu à un "génie éternel"

"Aujourd'hui, je dis adieu à un ami et le monde dit adieu à un éternel génie, écrit Cristiano Ronaldo sur Twitter. L'un des meilleurs de tous les temps. Un magicien hors pair. Il part trop tôt, mais laisse un héritage sans limites et un vide qui ne sera jamais comblé. Repose en paix, crack. On ne t'oubliera jamais".

[18h35]

"Il a marqué toutes les générations", salue Rothen sur RMC

[18h33]

L'hommage d'Ubaldo Fillol, son coéquipier au Mondial 1982

"Adieu, Pelusa! Merci pour toute la joie que tu as donnée aux Argentins et aux amoureux du football. Tu as été le plus grand de tous les temps. On se souviendra de toi avec l'amour et la gloire que tu mérites".

[18h32]

Sepp Blatter: "Il a marqué la Coupe du monde au Mexique avec la main de Dieu, qu'il vient de retrouver"

L'ancien président de la FIFA s'est exprimé auprès de l'AFP: "C'est triste, très triste, la disparition d'un des tout meilleurs joueurs de football de notre époque. Il a marqué la Coupe du monde au Mexique avec la victoire argentine et la main de Dieu, qu'il vient de retrouver".

[18h30]

Michel Platini: "C'est notre passé qui s'en va"

L'ancien numéro 10 de l'équipe de France s'est exprimé au micro de RTL: "C'est notre passé qui s'en va. Je suis très triste. Je suis nostalgique d'une époque qui était belle... Sont partis Cruyff, Di Stefano, Puskas, pleins de grands joueurs qui ont marqué ma jeunesse. Diego a marqué ma vie". Michel Platini et Diego Maradona avaient pu s'affronter dans le championnat italien, quand le premier était à la Juventus, le second au Napoli.

[18h27]

Pelé: "J'espère que nous pourrons jouer ensemble au paradis"

"Quelle triste nouvelle, a écrit le légendaire footballeur brésilien Pelé. J'ai perdu un grand ami et le monde a perdu une légende. Il y a encore beaucoup à dire, mais pour l'instant, que Dieu donne de la force aux proches. Un jour, j'espère que nous pourrons jouer au ballon ensemble au paradis".

[18h23]

L'ex-footballeur anglais Gary Lineker: "Le plus grand de tous les temps"

Gary Lineker était dans l'équipe d'Angleterre ayant encaissé la fameuse "Main de Dieu" de Diego Maradona, lors du quart de finale de la Coupe du monde 1986. "Il est, de loin, le meilleur joueur de ma génération et, sans doute, le plus grand de tous les temps. Après une vie bénie, mais troublée, j'espère qu'il trouvera enfin un peu de réconfort entre les mains de Dieu", a tweeté l'ancien buteur de Leicester.

[18h19]

Alberto Fernández, président de l'Argentine: "Tu vas nous manquer toute la vie"

Président de l'Argentine, mais aussi supporter de l'Argentinos Juniors, le premier club de Diego Maradona, Alberto Fernández a écrit sur Twitter: "Tu nous as emmenés au sommet du monde. Tu nous as rendus immensément heureux. Tu étais le plus grand de tous. Merci d'avoir existé, Diego. Tu vas nous manquer toute notre vie".

[18h16]

Brassard noir au Real Madrid

Le Real Madrid va rendre hommage à Diego Maradona (qui a joué pour le FC Barcelone de 1982 à 1984) en faisant porter un brassard noir à ses joueurs, dès ce soir pour le match de Ligue des champions contre l'Inter, selon la chaîne espagnole La Sexta.

[18h13]

Une minute de silence dès ce soir en Ligue des champions

L'UEFA annonce qu'une minute de silence sera observée lors des matchs de Ligue des champions et de Ligue Europa prévus ce mercredi soir et jeudi.

[18h07]

Luis Fernandez ému sur BFMTV: "Qui ne l'a pas aimé?"

"C'est une légende. Je suis triste. C'est quelqu'un qui m'a marqué. Je l'ai rencontré au Parc des Princes. J'étais à son marquage, mais je n'osais pas le toucher, lui faire mal! Pour pas qu'on dise que Luis avait blessé Maradona... Je l'aimais trop. Qui n'a la pas aimé? C'était un joueur exceptionnel".

[18h05]

Les hommages du PSG, de l'OL et de l'OM

[18h02]

Le Napoli lui rend hommage: "Pour toujours, Ciao Diego"

Diego Maradona avait fait la légende du Napoli du 1984 à 1991, avec 115 buts en 259 matchs. Il y avait notamment remporté deux championnats, en 1987 et 1990.

[17h59]

Mbappé: "Merci"
"Tu resteras à jamais dans l'histoire du football. Merci pour tout le plaisir que tu as donné au monde entier", a tweeté le champion du monde français Kylian Mbappé.

[17h57]

Trois jours de deuil national en Argentine

Le gouvernement argentin annonce que trois jours de deuil national seront observés pour honorer la mémoire de Diego Maradona.

[17h55]

Jean-Michel Larqué sur BFMTV: "Maradona a inventé le football"

"Il incarne ce que le football a de plus beau. C'est Dr Jekyll et Mr Hyde. Sur le terrain, il a été un garçon ayant fait un spectacle remarquable, inoubliable, et qui a inventé certaines choses. Il faisait partie de la race des artistes. Les artistes, au football, ne récitent pas. Ils inventent. Diego Maradona a inventé le football comme Zidane a inventé certains gestes".

[17h53]

Maradona "éternel" pour la fédération de football argentine

"Au revoir Diego. Tu seras éternel dans chaque coeur de la planète football", a tweeté le compte de l'équipe nationale d'Argentine

[17h51]

L'hommage de Boca Juniors

Diego Maradona a joué à Boca Juniors entre 1981 et 1982, mais aussi à la fin de sa carrière de 1995 à 1997.

[17h47]

Di Meco sur RMC: "C'était un rêve de jouer contre lui"

Dans le Super Moscato Show sur RMC, Eric Di Meco se confie sur son admiration du Pibe de Oro: "C'est un garçon qui me faisait rêver. Quand tu débutes ta carrière, tu as envie d'être ces joueurs-là. J'ai failli jouer contre lui au Japon, sur une tournée de l'équipe de France où l'Argentine était conviée. Le Japon ne l'avait pas laissé entrer, parce qu'il avait déjà des problèmes personnels. C'était un rêve, pour moi, de jouer une fois contre lui. Et puis on a surtout failli l'avoir (à l'Olympique de Marseille, ndlr). Même si on n'était pas tenu au courant. On a su après qu'il allait arriver à Marseille, parce que c'était dans les tuyaux! Aujourd'hui, si on me demande ce qui me manque dans ma vie: jouer avec Maradona".

[17h45]

Alain Giresse sur BFMTV: "Il était l'icône d'un pays"

"Je suis sous le choc. C'était quelqu'un de hors-norme, d'une dimension suprême. Il était l'icône d'un pays, dans une dimension planétaire. Des personnes comme lui sont éternelles. J'ai joué contre lui et j'ai même eu le plaisir d'avoir son maillot à la fin du match. C'était un phénomène. Il fallait voir ce qu'il était capable de faire sur un terrain. Il avait un centre de gravité très bas, des appuis de feu et un pied gauche... Ce n'était pas un pied gauche, mais carrément une main". 

[17h42]

Amoros: "C'est une catastrophe"

L'ancien international français Manu Amoros a réagi sur l'antenne de RMC Sport: "C'est une catastrophe. C'est un joueur extraordinaire, fabuleux, que tout le monde reconnaissait. Il a fait la fierté de Naples".

[17h36]

Diego Maradona est mort, confirme son porte-parole à l'Agence France-Presse

[17h33]

Maradona avait été récemment hospitalisé

Le 11 novembre, Diego Maradona était rentré chez lui après huit jours d'hospitalisation. Il avait été opéré pour de l'anémie et de la déshydratation. Un scanner avait alors révélé la présence d'un hématome sous-dural, une poche de sang formée sous la boîte crânienne. Cela avait entraîné son transfert dans une clinique privée d'Olivos où il a été opéré le lendemain avec succès. Cependant, pendant la période post-opératoire, l'ancien numéro 10 a connu des difficultés liées à un syndrome d'abstinence, en lien avec sa consommation d'alcool et de somnifères, selon le Dr Luque, justifiant la durée d'hospitalisation de son patient, malgré une guérison "étonnante" après l'intervention.

[17h26]

De premiers éléments sur les circonstances de sa mort

Selon le récit des médias argentins, Diego Maradona a été victime un arrêt cardio-respiratoire à son domicile dans la matinée (heure de Buenos Aires). TyC Sports et La Nacion affirment que les nombreuses équipes de secours qui se sont rendues sur place n'ont pu le réanimer.

[17h23]

Maradona annoncé mort par plusieurs médias argentins

En plus de Clarin, d'autres médias argentins comme TyC Sports annoncent la mort de Diego Maradona.

[17h15]

Inquiétude pour Diego Maradona

Le média argentin Clarin, référence dans le pays, annonce ce mercredi soir la mort de Diego Maradona. L'ancien footballeur de légende, âgé de 60 ans, avait récemment été hospitalisé. Il serait décédé d'un arrêt cardio-respiratoire. Clarin est pour le moment le seul média qui annonce cette terrible nouvelle pour le monde du ballon rond.