RMC Sport

Nantes: Collot "pas au courant" du limogeage à venir de Domenech

Présent en conférence de presse mercredi après la défaite nantaise contre Lens (2-4), en 32es de finale de Coupe de France, Patrick Collot, adjoint de Raymond Domenech, a clamé n’avoir eu aucun écho du club concernant le limogeage imminent de l'ancien sélectionneur des Bleus.

Barragiste de Ligue 1, éliminé de la Coupe de France et bientôt sans entraîneur. C’est la vie menée par le FC Nantes ce mercredi soir, après sa nouvelle défaite face à Lens (2-4) en 32es de finale de la Coupe de France. Un nouveau naufrage pour les Canaris, désormais sans la moindre victoire sur leurs 16 dernières rencontres (8 défaites, 8 nuls), et dirigés à la Beaujoire par Patrick Collot.

L’un des adjoints de Raymond Domenech a été propulsé sur le banc nantais contre les Sang et Or, car l’ancien sélectionneur des Bleus est actuellement placé à l’isolement pour une semaine après un test positif à la Covid-19. Ça, c’est pour la version officielle. La justification officieuse, en revanche, c’est le limogeage imminent de Domenech par son président Waldemar Kita. L’entraîneur principal n’aura jamais réussi à créer un électrochoc depuis son arrivée fin décembre, et aura entamé ses derniers crédits dimanche contre le LOSC (défaite 0-2).

"Ce n’est pas moi qui doit vous dire quoi que ce soit là-dessus"

Interrogé sur l’éviction de celui-ci, Collot a assuré ne pas être au courant d’un quelconque limogeage. "Je ne suis au courant de rien, je ne suis pas au courant. Vous me l’apprenez, a-t-il assuré aux journalistes en conférence de presse d’après-match. Moi, je dirigeais le match, c’était moi sur le bord du terrain puisque Raymond voulait rester en contact avec Robert (Duverne) concernant les changements, la tactique. La décision a été prise par Raymond de me mettre sur le bord du terrain. Lui, il a préparé le match avec les joueurs comme d'habitude. (…) Ce n’est pas moi qui doit vous dire quoi que ce soit là-dessus, je n’ai aucune réponse à vous apporter. Moi, on ne m’a rien annoncé."

Si les joueurs nantais ont pu rapidement apprendre la nouvelle via leurs téléphones portables, l’entraîneur intérimaire a lui fait valoir qu’il n’allait pas sur les réseaux sociaux, et n’avait donc pas pu être mis au courant avant la rencontre. Raymond Domenech, qui va être remplacé par Antoine Koumouaré dont la venue est "très avancée" selon nos informations, n’aura occupé le banc que durant 7 rencontres (Lens mis de côté), au cours desquels son équipe n’aura remporté que quatre points, pour aucune victoire.

Romain Daveau Journaliste RMC Sport