RMC Sport

Oscar veut jouer pour la Chine

-

- - AFP

Milieu de terrain du Shanghai SIPG depuis 2017, l’international brésilien Oscar souhaiterait jouer avec l’équipe nationale chinoise si le règlement FIFA lui permettait.

Quatre ans et demi après sa dernière cape, Oscar semble avoir tourné la page de la Seleção. Le milieu de 28 ans joue désormais en Chine et ne semble pas prêt à quitter le pays selon ses dernières déclarations. Au micro de CGTN, la chaîne étatique chinoise, l’ancien Blue a ouvert la porte à une convocation pour l’équipe nationale.

"Si l'équipe chinoise a besoin d'un bon milieu, je pense que je peux aider"

"Je peux y penser parce que (...) c'est difficile pour moi de retourner dans la sélection brésilienne puisque je suis ici", a indiqué Oscar. En Chine, tout le monde voit à quel point je joue bien, donc si l'équipe nationale chinoise a besoin d'un bon milieu, je pense que je peux aider s'ils changent (les règles)".

En effet, le règlement de la FIFA interdit à un joueur de porter le maillot de plusieurs équipes nationales et le Brésilien a déjà joué à 48 reprises pour son pays natal, dont la Coupe du Monde 2014 à domicile. Le double champion d’Angleterre avec Chelsea (2015, 2017) ne pourra donc pas jouer pour la Chine à moins d’un improbable changement de règlement.

La Chine naturalise en vue du Mondial 2022

Pour rappel, Oscar est en Chinese Super League depuis janvier 2017 et son transfert de la Premier League vers le Shanghai SIPG contre 60 millions d’euros. Depuis, il y a disputé 123 rencontres, marqué 39 buts et remporté un titre de champion en 2018.

Pour augmenter ses chances en vue du Mondial qatari en 2022, la Chine a commencé l'an dernier à naturaliser plusieurs joueurs, notamment brésiliens, qui n'avaient aucun lien familial avec le pays. À l’image de l'avant-centre Elkeson, à présent connu sous le nom d'Ai Kesen, qui a disputé quatre matches pour trois buts avec la sélection chinoise. Un chemin que ne devrait donc pas pouvoir prendre Oscar.

JAu avec AFP