RMC Sport

Pourquoi le Ballon d'or est "ridicule" selon Courbis

Considéré comme la récompense individuelle la plus prestigieuse du monde du football, le Ballon d'or sera décerné ce lundi. Mais pour Rolland Courbis, ce trophée n'a aucune légitimité puisqu'il ne différencie pas les gardiens, défenseurs, milieux et attaquants.

Pour certains, il favorise l’individualisme et ne devrait pas exister. Pour d’autres, il représente le rêve ultime et ne doit jamais disparaître. Décerné lundi pour la 63e fois, le Ballon d’or continue de diviser année après année les amateurs de foot. Rolland Courbis, lui, a choisi son camp.

"C’est un trophée complètement ridicule", a-t-il expliqué ce samedi matin sur le plateau de Réveil Matin Week-end, ne comprenant pas que l’on puisse réunir dans une seule et même catégorie les gardiens de buts, les défenseurs, les milieux et les attaquants.

"Une saison, c’est de juin à juin"

"Même le vote est ridicule. Nous sommes dans le ridicule total. Il y a une anomalie quelque part. Mbappé ou Buffon, qui est le meilleur? Celui qui me dit la réponse, je lui donne le Ballon d'or. C’est comme si on instaurait ‘la raquette d’or’ pour trancher entre les joueurs de tennis, de ping-pong et de badminton", a-t-il lancé, avant d’en remettre une couche dans les Grandes Gueules du Sport.

"C’est le ballon d’horreur pour un défenseur comme Varane. Et pourquoi on le fait sur une année civile? Une saison, c’est de juin à juin", a-t-il insisté.

D’après les dernières rumeurs venant d’Italie, le Ballon d’or devrait revenir cette année à Luka Modric, vainqueur de la Ligue des champions avec le Real Madrid et finaliste de la Coupe du monde avec la Croatie. Ce dernier devancerait Cristiano Ronaldo et Antoine Griezmann. Verdict dans deux jours.

RMC Sport