RMC Sport

Angleterre: plusieurs joueurs de la sélection refuseraient de se faire vacciner

Selon des informations de la presse anglaise, cinq joueurs de la sélection anglaise refuseraient de se faire vacciner. Trois d'entre eux étaient présents lors du dernier Euro. De quoi poser de possibles problèmes dans le futur à Gareth Southgate.

Pour participer à la Coupe du monde 2022, il faudra peut-être être vacciné contre le coronavirus, comme le souhaiteraient les organisateurs pour que l'événement puisse se tenir normalement. Le mois dernier, The Athletic a révélé que le Qatar comptait faire entendre sa voix auprès de la Fifa et obliger tous les joueurs qualifiés pour le Mondial, qu'il organise, à se faire vacciner.

De quoi poser de possibles problèmes aux Three Lions. Selon des informations du Sun ce samedi, cinq joueurs de la sélection anglaise refuseraient de se faire vacciner, ce qui pourrait poser forcément des problèmes au sélectionneur Gareth Southgate. Trois des joueurs concernés auraient participé au dernier Euro, où l'Angleterre a échoué en finale, aux tirs au but, face à l'Italie. Le Daily Mail indiquait ces derniers jours qu'il y avait une vraie défiance de plusieurs joueurs de Premier League face à cette vaccination, avec un grand nombre qui refuse complètement de s'y soumettre. Un footballeur anglais faisant partie de la sélection aurait affirmé qu'il était trop "jeune et en forme" pour que le virus puisse vraiment l'affecter.

Certains dirigeants auraient alerté sur le fait que les vestiaires sont actuellement "pollués" par des théories du complot, relayées par plusieurs joueurs. D'autres footballeurs refuseraient tout simplement le vaccin pour des raisons familiales.

Southgate a participé à des publicités pour la vaccination

De son côté, Gareth Southgate, le sélectionneur de l'Angleterre, est pro-vaccin et a même participé à une campagne de publicité ces dernières semaines. Pour sa présence dans des publicités en faveur de la vaccination, il a reçu de nombreuses critiques, qui ont refroidi son envie de prendre position depuis. "C'est le sujet, et il y en a plusieurs, où j'ai reçu le plus d'abus sur internet", a indiqué le sélectionneur anglais.

Pour l'heure, la sélection anglaise respecte une bulle sanitaire pour pouvoir disputer ses matchs. L'Angleterre se déplace en Andorre samedi 9 octobre puis recevra la Hongrie le 12 octobre, pour deux matchs comptant pour les qualifications de la Coupe du monde 2022. Après six journées, l'Angleterre est en tête du groupe I, avec quatre points d'avance sur l'Albanie.

"Il est décevant d'entendre que certains footballeurs ne souhaitent pas se faire vacciner, peut-être à cause de la désinformation en ligne, a déclaré Nigel Huddleston, ministre des sports britannique. Un porte-parole de la Fédération anglaise de football (FA) a voulu lui se montrer plus rassurant: "Il s'agit d'une affaire privée pour les individus et leurs clubs respectifs en tant qu'employeurs, a-t-il indiqué. Nos préparatifs pour les prochains matchs internationaux se poursuivent normalement."

GL